BFM Business

Seine-et-Marne: Valérie Pécresse annonce une série de mesures pour améliorer la ligne P du transilien

-

- - Police du 91

Parmi les mesures, des arrêts supplémentaires à certains arrêts, l'électrification d'une partie de la ligne ou encore l'installation d'abris-chauffants.

Valérie Pécresse, présidente du conseil régional et d'Ile-de-France Mobilités a annoncé ce vendredi plusieurs mesures destinées à améliorer les conditions de trafic de la ligne P du transilien, régulièrement soumise à des pannes et à des suppressions de trains.

Aux côtés d'Alain Krakovitch, directeur du réseau transilien, Valérie Pécresse a ainsi annoncé que, dès le mois de mars, deux TER de la région Grand-Est feront des arrêts à la Ferté-sous-Jouarre aux heures de pointe afin de soulager la branche Château-Thierry. Il s'agira des trains de 6h13, arrivant à Paris à 6h53, et au retour de Paris le soir, à 19h36, qui arrivant à la Ferté-sous-Jouarre à 20h30.

Des abris chauffants

"La ligne P est aujourd'hui la dernière ligne francilienne non électrifiée", ajoute par ailleurs Valérie Pécresse dans un communiqué, annonçant sa volonté d'électrification de la branche Trilport-la Ferté Milon. "Cette mesure permettra de répondre à la hausse de fréquentation de l'ensemble de l'axe nord de la ligne avec une meilleure capacité de l'offre et d'améliorer la qualité de service."

Figurent aussi dans ces mesures, des annonces sur le déploiement de réservistes sur la ligne P ainsi que l'installation d'abris chauffants sur les quais et la mise en place d'audit du dispositif de maintenance des rames de la ligne. Les conclusions seront rendues à l'été 2019.

Cyrielle Cabot