BFM Business

PSA Finance adossée à Santander

Le siège de PSA à Paris

Le siège de PSA à Paris - -

La filiale bancaire du constructeur automobile français et Santander Consumer Finance, filiale de crédit à la consommation de la banque espagnole, ont annoncé, ce mercredi 19 février, être en négociations en vue de créer un partenariat à parts égales.

PSA a publié ce mercredi 19 février ses résultats financiers. La direction en a profité pour détailler les modalités de sa recapitalisation. Le chinois Dongfeng et l'Etat Français font leur entrée au capital. L'affaire a d'abord été adoptée lors d'un conseil de surveillance de PSA qui s'est réuni la veille, mardi 18 février.

Lors de cette dernière réunion, les administrateurs de PSA se sont également penchés sur l'avenir de la filiale bancaire de groupe, PSA Finance.

Se refinancer à moindres coûts

Le but: redonner des marges de manœuvre à PSA Finance, tout en encaissant des liquidités. PSA pourrait céder ainsi la moitié de sa banque à l'espagnol Santander. L'opération permettrait au groupe Peugeot de récupérer 1,5 milliard d'euros d'ici 2018.

"Cela entraînera effectivement la déconsolidation de BPF, Santander aura besoin de cette consolidation pour des raisons réglementaires", a indiqué le directeur financier de PSA, Jean-Baptiste de Chatillon, au cours d'une conférence avec les analystes. Il a ajouté que ce changement devrait intervenir en 2015.

Ce désengagement permettrait aussi à l'activité bancaire du constructeur de gagner en compétitivité. A l'avenir, elle pourra bénéficier de la bonne note financière de l'établissement espagnol pour se refinancer à des coûts très bas.

Une manière de pouvoir proposer des crédits compétitifs, avec en ligne de mire deux objectifs : soutenir les ventes de Peugeot et de Citroën, et surtout accroitre l'activité de la banque, un métier dont les marges sont très confortables.

Mathieu Sevin