BFM Business

PSA: le conseil de surveillance valide l'entrée de Dongfeng

PSA doit, via cette augmentation de capital, se renforcer à l'international.

PSA doit, via cette augmentation de capital, se renforcer à l'international. - -

Le conseil de surveillance de l'entreprise a, selon une source proche du dossier citée par l'AFP, approuvé l'entrée du chinois Dongfeng et de l'Etat au capital de la société, ce mardi 18 février. Les détails du projet seront révélés mercredi.

PSA a validé le schéma de son augmentation de capital. Selon une source proche du dossier, citée par l'AFP, le conseil de surveillance du groupe a, ce mardi 18 février, approuvé ce projet qui doit permettre à Dongfeng et à l'Etat français de devenir des nouveaux actionnaires du groupe.

Ces deux nouveaux entrants au capital de l'entreprise devraient prendre une participation d'environ 800 millions d'euros chacun. En outre, 1,5 milliard d'euros sera levé directement auprès des marchés. Au total, PSA lèvera donc 3 milliards d'euros supplémentaires.

L'annonce officialisée mercredi

La famille Peugeot verrait son influence diluer, avec un poids dans le capital du constructeur qui sera réduit de 25% à 14%, soit à peu près le même niveau que Dongfeng et l'Etat français.

Cette perte d'influence de la famille héritière avait divisé les Peugeot. Robert Peugeot, président de la holding familiale FFP, a toujours soutenu le projet à l'inverse de Thierry Peugeot, le président du conseil de surveillance, qui devrait par ailleurs quitter ses fonctions. Le nom de Louis Gallois circule pour le remplacer.

Le groupe devrait officialiser cette annoncer et dévoiler les détails de ce projet, mercredi 19 février, lors de la publication de ses résultats annuels.

|||sondage|||1644

J.M. avec AFP