BFM Business

Le Grand Paris veut mettre en place un réseau très connecté

Le tracé du futur métro Grand Paris Express sera doublé d'un réseau de communication.

Le tracé du futur métro Grand Paris Express sera doublé d'un réseau de communication. - -

Le consortium chargé de la mise en œuvre du futur métro Express ne veut rater ni la transition énergétique, ni la révolution numérique. Il s'apprête à lancer un appel à manifestation d'intérêt afin d'accompagner la création d'un réseau de communication haut débit et des services connectés.

Ce sont 72 gares qui doivent être créées sur le futur réseau de 200 kilomètres du Grand Paris Express d'ici à 2030. Le consortium chargé de sa mise en œuvre enchaîne donc les réunions avec les comités de pilotage, pour savoir quelles formes elles vont prendre.

Une étape a été franchie avec la signature d'un accord, le 17 octobre, avec le tout nouveau consortium Efficacity mis en place par le ministère de l'Ecologie, afin d'optimiser les performances énergétiques des villes de demains.

"Efficacity regroupe les plus grandes entreprises françaises en terme de développement durable pour que le réseau du Grand Paris Express, pour que les gares soient un modèle de transition énergétique" a expliqué Etienne Guyot, président du directoire du Grand Paris (SGP) sur l'antenne de BFM business.

L'autre objectif suivi par le Grand Paris est de faire de ces gares des lieux fonctionnels mais aussi agréables à fréquenter. "Ce seront aussi des centres de vie avec des commerces, des services, des facilités. Il y aura aussi la possibilité d'avoir des centres de télétravail dans un certain nombre de gares" détaille Etienne Guyot.

Du très haut débit filaire et mobile

Mais tout reste à inventer : la SGP va s'appuyer sur la créativité de start-up pour qu'elles proposent les services et les infrastructures numériques qui seront utiles aux 2 millions de voyageurs qui emprunteront ce réseau et aux entreprises à proximité. Un appel à manifestation d'intérêt va être publié dans les jours prochains, indiquent Les Echos de ce 18 octobre.

Le tracé du métro Express sera donc doublé par un puissant réseau de communication à très haut débit, à la fois filaire grâce à la fibre optique, mais aussi mobile qui couvrira aussi l'intérieur des tunnels.

Ces équipements devraient conduire à l'ouverture de Data center de proximité dans certaines gares "permettant à des TPE et des PME d'accéder à des services de dernières génération jusque-là réservé aux grand groupes.

Mais ce réseau pourra aussi servir à collecter en temps réel des informations notamment pour permettre une meilleure exploitation du métro en période de fortes affluences ou aussi faciliter le quotidien des voyageurs.

C.C.