BFM Business

L'A380 d'Airbus fête un anniversaire morose

Le très gros porteur de l'avionneur européen a effectué son premier vol il y a tout juste 10 ans. Aujourd'hui, l'engin est plébiscité par les passagers, mais il peine à séduire les compagnies aériennes.

Un anniversaire sans tambour ni trompette pour Airbus. Il y a 10 ans, l'A380 effectuait son tout premier vol commercial, le 25 octobre 2007. Un vol Singapore Airlines entre Singapour et Sydney. Une décennie plus tard, l'appareil a du mal à séduire de nouveaux clients. La dernière vente remonte à 2015. Et pourtant, l'avionneur multiplie les efforts depuis plusieurs mois.

Airbus sait que les passagers plébiscitent l’A380. C'est sur eux qu'a misé le groupe pour convaincre les compagnies de choisir cet appareil. Il y a près d'un an, il a lancé un site internet sur lequel on ne trouve que des billets d'avions sur des A380. Le site a reçu plus de 50 millions de visites.

Une période délicate pour Airbus

Mais l'initiative n'a pas suffi à convaincre les compagnies. Le carnet de commande n'a pas bougé. Alors en juin dernier, Airbus a dévoilé l’A380 +, doté d'une nouvelle cabine et de nouvelles ailes qui permettent une meilleure pénétration dans l'air, avec à la clé, une économie de 4% de carburant. Là encore, aucune nouvelle commande.

L'A380 semble bel et bien au point mort alors qu’Airbus traverse une période délicate entre les soupçons de corruptions et le départ en décembre prochain de son directeur commercial. Une instabilité qui n’incite pas les compagnies à passer commande.

Mathieu Sevin, édité par N.G.