BFM Business

Etats-Unis: les voitures n'ont jamais été aussi vieilles

Le Ford 150, un pick up qui symbolise l'Amérique, ses artisans et ses petites entreprises, est devenu le modèle le plus vendu aux Etats-Unis.

Le Ford 150, un pick up qui symbolise l'Amérique, ses artisans et ses petites entreprises, est devenu le modèle le plus vendu aux Etats-Unis. - -

Selon une étude parue le 6 août, le parc automobile américain est vieillissant comme jamais auparavant. Le résultat de la longévité des véhicules, mais aussi de la crise. Les Pick-up tirent leur épingle du jeu.

Coup de vieux sur le parc automobile américain. Selon l'étude du cabinet Polk paru mardi 6 août, la moyenne d'âge du parc automobile américain est de 11,4 ans. Du jamais vu depuis le lancement de l'indice, il y a pratiquement vingt ans. Ce qui constitue un véritable paradoxe puisque le nombre de véhicules en circulation est en constante augmentation.

Ce phénomène s'explique notamment par une production de plus en plus fiable. Les constructeurs ont fait de gros progrès sur la durée de vie des modèles. Contrairement à certains objets d'électro-ménager, les automobiles n'ont pas encore d'obsolescence programmée. Et si, régulièrement, des rappels massifs de modèles ont lieu, ils ne concernent finalement qu'une faible part des véhicules en circulation dans un pays.

Autre explication: le contexte économique actuel. Durant la crise, de nombreux américains ont réduit leurs dépenses de consommation, et donc les achats de voitures. Le parc automobile a donc fortement vieilli durant cette période.

15 millions de véhicules vendus en 2013

Mais la tendance pourrait s'inverser. Le marché automobile américain reste solide. A la fin de l'année, plus de 15 millions de véhicules auront été vendus. Le pays devrait ainsi rester le premier marché au monde, et le parc devrait se rapprocher doucement de son précédent record, atteint en 2008, de 250 millions de véhicules.

Du côté des modèles, si la demande pour les véhicules de petite taille a progressé, le marché des pick-up reste majeur. En dehors des grandes villes, ils restent les rois du bitume. En perte de vitesse depuis 2008, les ventes de ces véhicules à la frontière entre voitures utilitaire et particulière explosent.

Rien qu'en juillet, les trois marques américaines ont vu leurs volumes s'envoler: les ventes de Pick up de Général Motors -numéro un du marché aux Etats Unis ont progressé de 44 % le mois dernier. Du jamais-vu depuis 2007. Les volumes de Ford progressent de 22 %. Tandis que la hausse dépasse les 30 % pour Chrysler.

Certain estiment que cette demande pour les gros véhicules permet d'anticiper un rebond de l'économie. En attendant que la situation économique des Etats-Unis s'améliore plus nettement, les constructeurs affichent, eux, une santé de fer. Ces modèles sont parmi les plus rentables du marché...

Mathieu Sevin