BFM Business

A Detroit, le marché automobile américain affiche sa santé de fer

General Motors va rester cette année le numéro un mondial du marché automobile

General Motors va rester cette année le numéro un mondial du marché automobile - -

Le salon de l'automobile américain commence ce lundi à Detroit. Un rendez-vous placé sous le signe d'un retour aux performances pour les constructeurs du pays.

Le salon automobile de Detroit aux Etats-Unis ouvre ce 14 janvier. Après avoir frôlé la faillite il y a quatre ans, après avoir dû consentir à une sévère restructuration, à la fermeture de nombreuses usines et à de fortes réductions des effectifs, General Motors, Ford et Chrysler abordent ce rendez-vous avec le sourire.

Aujourd’hui, ils sont en ordre de marche sur un marché automobile américain qui reste encore, pour l'instant, le plus important au monde. D’autant que les ventes d'automobile aux Etats-Unis affichent une progression fulgurante. Elles ont bondi de 13% l'an dernier, du jamais vu depuis trente ans.

Hausse de la demande pour des modèles moins gourmands en carburant

La reprise économique, même si elle est timide, explique en partie ce boom de la demande. Autres éléments qui ont largement contribué à ce rebond : l'accès au crédit a été une nouvelle fois été assoupli, et le parc automobile américain vieillissant, la demande de renouvellement était forte.

Les analystes notent toutefois que les attentes de la clientèle se sont légèrement modifiées. Les gros pick-up, particulièrement gloutons en carburant, restent les véhicules les plus vendus. Mais la demande fléchit au profit de modèles plus petits, et surtout plus sobres.

Un changement d'habitude qui a principalement profité à Ford et à GM. General Motors affirme ainsi avoir vendu plus d'un millions de véhicules consommant moins de 8 litres aux 100. Une véritable prouesse aux Etats-Unis. Elle devrait permettre à GM de rester cette année encore numéro un mondial du secteur.

Mathieu Sevin