BFM Business

Comment Mercedes électrise la toile avec un concept-car mystérieux

Mercedes va-t-elle entrer en fanfare dans le futur de l’automobile avec un modèle non seulement électrique, mais aussi autonome ? C’est plus que probable.

Mercedes va-t-elle entrer en fanfare dans le futur de l’automobile avec un modèle non seulement électrique, mais aussi autonome ? C’est plus que probable. - Mercedes-Benz

Depuis quelques jours, Mercedes essaime de petits indices sur un concept car qui sera dévoilé au Salon de Francfort. Un rébus qui conduit vers un modèle électrique et autonome qui pourrait à la fois ébranler Tesla et Google.

Si Renault est victime du "syndrome Apple", Mercedes protège non seulement ses secrets, mais sait surtout les exploiter pour mieux attiser la curiosité. Depuis quelques jours, le constructeur allemand laisse le mystère planer sur un concept car qui fait monter la pression des internautes passionnés de voiture. Et plutôt que de confirmer ou d’infirmer la rumeur, Mercedes ne dit rien et, comme Apple sait le faire, laisse la toile imaginer ce mystérieux modèle.

Et pour alimenter le buzz, l’allemand fournit tout de même quelques indices. D’abord deux photos, une silhouette et de l’arrière de la voiture, qui laissent entrevoir la sportivité du modèle. Le second, que l'on voit sur une image, est l'acronyme IAA.

Pour l’ensemble des constructeurs présents au salon de Francfort, ce n’est rien de plus que le véritable nom du salon : International Automobil-Austellung. Mais pour Mercedes, IAA veut surtout dire Intelligent Aerodynamic Automobile. Bien vu!

Pour Mercedes, IAA signifie "Intelligent Aerodynamic Automobile".
Pour Mercedes, IAA signifie "Intelligent Aerodynamic Automobile". © Mercedes-Benz

Et pour mieux empêcher les passionnés de dormir jusqu’au moment fatidique, un coefficient de pénétration dans l'air - le fameux Cx - de 0,19 a été lâché. Exceptionnel. À titre de comparaison, celui de la Ferrari F40 est de 0,33 et pour le coupé Mercedes CLA, un autre bolide, il est de 0,23. Avec 0,19, Mercedes a-t-elle l’intention de se lancer dans la conquête de l’espace avec une fusée?

Un Cx plus proche de la fusée que de la sportive En fait, la marque va plutôt dévoiler sa vision de la voiture du futur qui sera électrique et intelligente, donc autonome. Le but étant de ne pas laisser Google et Tesla devenir demain les rois de la voiture de demain. Et c’est justement ce Cx exceptionnel qui nous met sur la piste.

Mercedes n’est pas le premier à atteindre ce niveau de coefficient. Avant lui, il y a eu General Motors qui, entre 1996 et 1999, a mis au point l’EV1, une voiture 100% électrique déclinée en hybride qui à l’époque n’a pas fait un grand succès. Avec sa forme profilée et une carrosserie ultra légère, ce modèle à propulsion pouvait atteindre une autonomie de 200 km avec un seul chargement de batterie. Certes, c’est deux fois moins que Tesla, mais c’était il y a 20 ans. Elon Musk, patron de la marque américaine, était encore au lycée.

Une technologie développée il y a 20 ans

Mais surtout, le système de pile à combustible de l’EV1 n’est pas Made in USA. Il provient des bureaux de R&D de… Daimler-Benz. Dès 1994, l’Allemand avait mis au point cette technologie de pile à combustible pour sa Necar, un prototype électrique qui signifie New Electric CAR.

Ce projet de voiture électrique n’a pas fait grand bruit, mais n’a jamais été abandonné. D’ailleurs, en 2007, Christian Mohrdieck, responsable du projet Necar chez Daimler, affirmait qu’un "modèle rentable sera présenté en 2015". Nous y sommes.

Mercedes va-t-elle entrer en fanfare dans le futur de l’automobile avec un modèle non seulement électrique, mais aussi autonome? C’est plus que probable. D’autant qu’en janvier, elle avait présenté sur le CES, la grand-messe technologique de Las Vegas, la F015, un modèle électrique équipé d’une batterie à pile à combustible. C’était un premier pas. Le second, qui apportera aussi l’autonomie, sera probablement effectué à Francfort.

Retrouvez l'actualité du Salon de Francfort en cliquant ici.

https://twitter.com/PascalSamama Pascal Samama Journaliste BFM Éco