BFM Business

L'Alaskan, la Renault qui pourrait plaire aux Américains

-

- - Renault

Deux mois après l'Oroch, Renault vient de dévoiler un concept de pick-up baptisé Alaskan. Un marché sur lequel le leader européen des véhicules utilitaires veut s'imposer.

Renault veut-il s'attaquer au marché américain? Si les ambitions du constructeur français ne le portent pas aussi loin, il vient tout de même de dévoiler deux modèles pick-up en quelques semaines. Les Etats-Unis sont en effet le pays de ces gros modèles utilitaires. Sur 16,5 millions de véhicules neufs écoulés en 2014 sur le marché américain, 2,32 millions étaient des pick-up. Soit plus que l'ensemble des voitures neuves vendues en France sur la période!

Et donc après le très austère Oroch présenté en juin (un dérivé du Dacia Duster), Renault vient de dévoiler un concept plus séduisant baptisé Alaskan. Il devrait préfigurer le deuxième pick-up du groupe prévu pour 2016 grâce auquel il va tenter de reproduire à l'échelle mondiale son succès européen sur le marché du véhicule utilitaire.

Renault champion des camionnettes et fourgons

Dévoilé sur d'anciens terrains industriels, porte de la Villette, à deux pas de la Cité des Sciences et de l'Industrie, dans le nord-est de Paris, le nouveau pick-up, d'une tonne de charge utile et à double cabine, est en partie basé sur l'architecture du NP300 de Nissan, comme la version annoncée en avril par l'autre partenaire Mercedes.

Le véhicule de série devrait être présenté au premier semestre 2016 et produit dans un premier temps dans l'usine mexicaine de Nissan. Renault, leader du véhicule utilitaire en Europe depuis 17 ans avec ses camionnettes et ses fourgons, pointe plus loin à l'échelle internationale avec une part de marché mondiale de 3,5% au premier semestre. Pour étendre sa présence, les pick-ups sont un segment incontournable puisqu'ils représentent plus d'un tiers du marché mondial du véhicule utilitaire. Principalement grâce aux ventes réalisées aux Etats-Unis.

-
- © -
-
- © -
-
- © -
Frédéric Bianchi