BFM Business
Transports

Avions, trains, location de voitures... boom des réservations suite à l'annonce du déconfinement

Air France a noté des réservations multipliées par 4 par rapport aux jours précédents. Même son de cloche du côté d'autres compagnies, ou pour le rail à la SNCF et la location de voiture chez OuiCar.

Après une année marquée par la pandémie mondiale et les mesures sanitaires, les Français ont visiblement envie de voyager et de se retrouver (avec les précautions nécessaires) pour les fêtes.

Suite au discours d'Emmanuel Macron mardi soir et l'annonce du déconfinement par étape, de nombreux opérateurs de transports ont connu des pics de réservations importants. Notamment pour la période de Noël, avec la levée des restrictions de déplacement et la fin des attestations dérogatoires à partir du 15 décembre.

Des réservations multipliées par 4 chez Air France

Chez Air France ce mardi, on a ainsi pu constater des réservations multipliées par 4 par rapport aux journées précédentes, avec une forte hausse des visites sur le site internet et des appels vers les centres de relation-clients. Une demande qui se concentre principalement sur les liaisons domestiques proposées par la compagnie.

Pour faire face à la demande, Air France a prévu de tripler ses capacités par rapport à l'offre de confinement. Une offre donc toujours réduite par rapport à la normale mais beaucoup moins que ces dernières semaines.

Même son de cloche chez Corsair, avec un pic de réservations sur son site internet et une demande particulièrement forte pour des destinations comme la Guadeloupe et la Réunion, et dans une moindre mesure vers la Martinique et la Côte d'Ivoire.

La SNCF rassure sur les places disponibles

Peu après le discours du président de la République, ce tweet publié par Alain Krakovitch, directeur général de Voyages SNCF, reflète bien cette hausse de la demande:

Il évoque une hausse des ventes de 400% mardi soir "par rapport à ces derniers jours". Mais "on remarque malgré tout que les Français restent prudents", a-t-il tempéré sur BFMTV, au regard des ventes enregistrées ce mercredi matin. "On a des taux de remplissage qui ont bien augmenté depuis hier mais il reste encore beaucoup de places", a poursuivi Alain Krakovitch, précisant que les destinations phares étaient "le Sud-Ouest, la Bretagne, la Provence, Nantes et Lyon".

Plus de 5 millions de voyageurs sont attendus dans les gares, pour les fêtes de fin d'année. La SNCF a promis de faire rouler "100% de ses TGV et Intercités" dès le 15 décembre. Sur les 5 millions de billets, plus d’un tiers sont "à bas prix", soit "15% de plus que l’année dernière", a tenu à préciser le directeur général de Voyages SNCF.

La location de voitures à surveiller

Durement touchés pendant la crise, les loueurs de voitures attendaient aussi la confirmation du déconfinement amorcé pour la fin d'année.

Chez Enterprise, on a ainsi noté "un léger frémissement des réservations de location de véhicules", suite à l'allocution du président de la République. Mais on s'attend davantage à une reprise des réservations dans les jours et semaines à venir.

"Il est encore trop tôt pour constater un réel pic de la demande, la location de voiture se trouvant généralement à la fin de la chaîne des réservations, explique le directeur des opérations d'Enterprise en France, Guirec Grand-Clément. Les Français se focalisent en effet dans un premier temps sur les moyens de transport longue distance, tels que le train ou l’avion pour ensuite s’occuper de leurs déplacements sur les derniers kilomètres de leurs trajets, impliquant éventuellement la location d’un véhicule en fonction de leurs destinations. De plus, les familles doivent se concerter pour organiser la fin d’année et les fêtes de Noël. Le week-end qui vient sera sûrement propice aux discussions et sans doute pourrons-nous alors remarquer une possible augmentation des réservations par la suite."

OuiCar, leader de la location entre particuliers en France, a de son côté constaté une hausse de 40% des réservations mardi par rapport au même jour la semaine dernière. Un mouvement qui devrait encore s'accentuer ces prochains jours. Au moment du premier déconfinement, Ouicar avait retrouvé des volumes d'activité comparables à 2019 au bout d'une semaine seulement.

Getaround (ex-Drivy) maintient aussi son offre pour favoriser les locations entre particuliers, avec les précautions sanitaires de rigueur.

Des autocars encore confinés pour les fêtes?

Solution qui peut être aussi envisagée pour se déplacer: les autocars. Flixbus avait suspendu le 2 novembre ses lignes domestiques en France "jusqu'à nouvel ordre". Ce jeudi, la société a annoncé la reprise du trafic le 17 décembre, avec des réservations déja ouvertes sur le site. A noter que des destinations européennes sont restées ouvertes depuis la France.

Chez Blablabus (ex-Ouibus), les lignes avaient aussi été suspendues. La compagnie ne devrait a priori pas revenir sur sa décision de suspendre ses liaisons jusqu'au printemps. L'opérateur compte notamment sur son offre de covoiturage proposée par Blablacar pour offrir une solution aux voyageurs.

https://twitter.com/Ju_Bonnet Julien Bonnet Journaliste BFM Auto