BFM Business

Netflix gagne des abonnés mais perd de l'argent à l'international

Le service de VOD de Netflix a gagné 2,43 millions d'utilisateurs hors des Etats-Unis, au dernier trimestre 2014, pour atteindre 18,28 millions au total sur l'ensemble de l'année dernière

Le service de VOD de Netflix a gagné 2,43 millions d'utilisateurs hors des Etats-Unis, au dernier trimestre 2014, pour atteindre 18,28 millions au total sur l'ensemble de l'année dernière - STR / AFP

Netflix a terminé 2014 avec plus de 57 millions d'utilisateurs dans le monde. Une progression à mettre au compte de ses nouvelles implantations. Mais pour le moment, ses services ne sont rentables qu'aux Etats-Unis.

Netflix poursuit sa quête de nouveaux utilisateurs hors des Etats-Unis. En terme de conquête de nouveaux abonnés, l'international devient une sorte de Terre Promise pour le fournisseur américain de services de vidéo à la demande (VOD). " Le progrès a été tel que nous pensons maintenant pouvoir achever notre expansion internationale sur les deux prochaines années, tout en restant rentable, ce qui est plus tôt qu'attendu ", écrit la direction de Netflix dans sa lettre trimestrielle à ses actionnaires.

Cette expansion a permis à Netflix d'augmenter son chiffre d'affaires de 26% l'an dernier à 5,5 milliards de dollars, tandis que son bénéfice net a plus que doublé à 266,8 millions de dollars (+137%).

L'entreprise américaine, déjà présente dans une cinquantaine de pays dans le monde, y indique avoir terminé 2014 avec 57,39 millions d'utilisateurs dans le monde, soit un gain de 13 millions sur l'ensemble de l'année, et de 4,33 millions au quatrième trimestre.

Hors des Etats-Unis, point de bénéfices

Une grosse partie de cette progression a été enregistrée à l'international, où le service a gagné 2,43 millions d'utilisateurs au dernier trimestre 2014, pour totaliser 18,28 millions. Le lancement courant septembre dans six nouveaux pays européens, dont la France, "s'est bien passé et nos nouveaux contenus originaux sont particulièrement populaires", assure en particulier le groupe qui s'est bien gardé de donner des chiffres détaillés, portant sur l'Europe. Outre la France, le groupe a également ouvert ses services de VOD en Allemagne.

L'accélération de sa croissance à l'international représente toutefois un coût important. Hors des Etats-Unis, les pertes enregistrées se sont élevées à 79 millions de dollars, rien que sur le quatrième trimestre, selon les chiffres communiqués à la SEC (Security exchange commission). Sur l'ensemble de l'année, les pertes cumulées à l'international, atteignent 160 millions de dollars ! Heureusement pour Netflix, les Etats-Unis ont contribué à hauteur de 936 millions à ses profits.

Netflix se lancera à la fin du premier trimestre en Australie et en Nouvelle-Zélande, et, plus tard, cette année, dans "de grands pays additionnels" non identifiés. Il dit être "encore en train d'explorer ses options" pour la Chine, où sa présence devrait en tout état de cause rester "modeste".

Enfin, fort du succès de productions comme "House of Cards", qui vient de valoir un Golden Globe à son acteur principal Kevin Spacey, il dit vouloir continuer d'augmenter dans les années à venir la part de ses investissements consacrés à des contenus originaux.

F.Bergé avec AFP