BFM Business

Après Facebook, Microsoft rejoint l'incubateur de start-up de Xavier Niel

Microsoft veut fédérer à Station F une communauté de 100 start-up spécialisées dans l'intelligence artificielle. Roxanne Varza (au centre) est encadrée (à gauche) par Vahé Torossian, président de Microsoft France et (à droite) par Xavier Niel.

Microsoft veut fédérer à Station F une communauté de 100 start-up spécialisées dans l'intelligence artificielle. Roxanne Varza (au centre) est encadrée (à gauche) par Vahé Torossian, président de Microsoft France et (à droite) par Xavier Niel. - Microsoft

L'éditeur américain soutiendra l'essor de jeunes pousses spécialisées dans l'intelligence artificielle et hébergées dans l'incubateur géant parisien financé par Xavier Niel. Station F s'apprête à ouvrir ses portes d'ici la fin juin 2017.

Après Facebook, Microsoft a été séduit par la pépinière géante de start-up installée dans la halle Freyssinet à Paris. L'éditeur américain de logiciels affiche son vif intérêt pour les jeunes pousses technologiques spécialisées dans l'intelligence artificielle qu’il va encadrer au sein de Station F, dont les portes ouvriront officiellement d'ici la fin juin 2017.

Le groupe américain participe déjà à l'accompagnement de start-up sur le plan technologique et business dans treize incubateurs en France, à Paris (Numa) et en régions (Lille, Lyon, Bordeaux). En couvant de jeunes sociétés en devenir, Microsoft peut espérer repérer avant ses rivaux les pépites technologiques naissantes qu'il pourra acquérir le cas échéant.

Dans l'Hexagone, il a ainsi déjà racheté depuis dix ans une demi-douzaine de start-up comme Capptain (outils de push), Musiwave (musique sur mobile) ou ScreenTonic (publicité et marketing).

Mais, dans le cadre de Station F, cette démarche "d'incubation" change d'envergure. Cinq jeunes sociétés expertes de l’intelligence artificielle, déjà matures en termes de financement et de développement commercial, guideront les 100 start-up que Microsoft souhaite réunir dès la première année dans cet incubateur.

Ces start-up auront accès à une bibliothèque de 900 logiciels mis à leur disposition ainsi qu'à un directeur technique détaché sur place. Microsoft participera à l'animation de 200 événements déjà prévus la première année. Le groupe est également chargé d'un des programmes thématiques censés rythmer le quotidien de l'incubateur géant, qui sera centré sur l'intelligence artificielle.

Station F est dirigé par Roxanne Varza. Soutenu par la Caisse des dépôts, ce projet d'un coût estimé à 200 millions d'euros a été financé à hauteur de 90% par Xavier Niel qui y a investi une partie de sa fortune personnelle.

Les géants américains de la tech ne sont pas les seuls à parier sur cet incubateur géant de start-up. Vente-privee.com a prévu d'y créer un accélérateur dédié à la mode et à la vente, doté de 80 postes de travail. Une dizaine de start-up au moins, issues de toute l'Europe, y travailleront en permanence, dans ce contexte.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco