BFM Business

Alphasat: un lancement stratégique pour Astrium et Thales

Ariane 5 va mettre en orbite Alphasat, un satellite de télécommunications pour l'opérateur britannique Inmarsat.

Ariane 5 va mettre en orbite Alphasat, un satellite de télécommunications pour l'opérateur britannique Inmarsat. - -

Le lanceur Ariane décollera ce jeudi 25 juillet avec le satellite de télécommunications Alphasat, le plus sophistiqué jamais construit. Si le lancement est une réussite, la filière spatiale européenne pourra concurrencer les Américains sur le haut-de-gamme.

La fusée Ariane 5 effectuera son 70ème lancement ce jeudi 25 juillet. Le lanceur européen doit quitter sa base de Kourou, en Guyane, entre 22h et 23h, heure française. Ce tir doit permettre la mise en orbite d'Alphasat, un satellite de télécommunications pour l'opérateur britannique Inmarsat. Il est présenté comme le satellite le plus sophistiqué au monde.

Avec 6,6 tonnes et 40 mètres d’envergure une fois déployé, le satellite Alphasat est impressionnant. Construit conjointement par Astrium et Thales, il doit rejoindre ce soir son orbite, à 36.000 km d’altitude.

Un satellite de pointe

Ce satellite de télécommunications doit permettre d'améliorer les réseaux haut débit en Europe, en Afrique, et au Moyen-Orient. Il doit aussi faciliter les communications mobiles sans infrastructures terrestres.

Jusqu'à présent, les satellites de télécommunications fonctionnaient un peu comme des pommes d'arrosoir, diffusant leur signal de manière uniforme. Là, on rentre dans l'ère du ciblage en temps réel.

L'opérateur sera en mesure de moduler le flux, par région, en fonction de l'intensité du trafic. Cette technologie est rendue possible grâce à un usinage des paraboles extrêmement précis, de l’ordre du micron.

C'est un lancement très important pour la filière spatiale européenne. Avec cette opération, elle entre de plein pied dans le marché haut de gamme du satellite. Un monde où chaque pièce se négocie jusqu'à 250 millions de dollars, et où, pour le moment, les Américains sont les seuls.

Jean-Baptiste Huet