BFM Business

Valls annonce une hausse des prix de l'électricité cet automne

Depuis la Bourgogne, le Premier ministre manuel Valls a assuré que le nucléaire était une filière d'avenir en France.

Depuis la Bourgogne, le Premier ministre manuel Valls a assuré que le nucléaire était une filière d'avenir en France. - -

Le Premier ministre Manuel Valls, depuis un site d'Areva au Creusot en Bourgogne, a déclaré qu'une hausse d'une "ampleur plus faible que 5%" interviendrait à l'automne.

Tous les regards étaient rivés sur le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, qui expliquait comment l'Etat prenait le dossier Alstom en main, ce vendredi 20 juin en fin d'après-midi. Mais il fallait aussi garder un œil sur la Bourgogne, où le Premier ministre Manuel Valls visitait un site industriel d'Areva.

Depuis le Creusot, le chef du gouvernement a déclaré qu'il y aurait à l'automne une hausse du prix de l'électricité d'une "ampleur plus faible que 5%".

Ségolène Royal, la ministre de l'Energie et de l'Ecologie, avait annoncé en marge de la présentation du projet de loi sur la transition énergétique, mercredi 18 juin, que la hausse de 5% des prix réglementés de l'électricité qui devait s'appliquer en août était annulée. Cette décision avait fait chuter le titre EDF en Bourse.

Le nucléaire: du génie industriel

Le texte prévoit en outre la réduction de la part du nucléaire dans le mix énergétique. Elle passera de 75% à l'heure actuelle à 50% à l'horizon 2025. En revanche rien n'est prévu sur la question de l'allongement de la durée de vie des centrales.

Manuel Valls a pourtant estimé ce vendredi que le nucléaire était "une filière d'avenir" pour la France. Elle "permettra d'avancer en matière de transition énergétique", a déclaré Manuel Valls."Elle incarne une part de notre génie industriel. Et c'est grâce au nucléaire que nous pourrons avancer en matière de transition énergétique", a dit le Premier ministre.

Nina Godart