BFM Business

Shell met à l’eau la plus grande plateforme en mer

La plateforme gazière Prelude a été mise à l'eau à Geoje, en Corée du Sud.

La plateforme gazière Prelude a été mise à l'eau à Geoje, en Corée du Sud. - -

Le groupe pétrolier Shell a lancé la phase de test de sa plateforme gazière Prelude. Opérationnelle en 2016, celle-ci sera la plus grande plateforme en mer en activité.

Imaginez l’équivalent de l’Empire State Building couché en mer, le long des côtes australiennes. Cela pourrait bientôt arriver. Le groupe pétrolier Shell a annoncé cette semaine la mise à l’eau de sa plateforme gazière "Prelude", un monstre d’acier, aux dimensions impressionnantes.

Prelude, pour le moment en test dans la baie de Geoje en Corée du Sud, sera bientôt la plus grande plateforme flottante en activité. Ce défi technologique, réalisé par le français Technip en collaboration avec le coréen Samsung, a mobilisé 600 ingénieurs pour un an seulement de travaux.

La livraison définitive de la plateforme n’est toutefois pas prévue avant 2016. Elle sera alors installée en Australie, pour extraire le gaz naturel en mer, à 475 km au large de Broome, au nord-ouest du pays. Ce gaz sera transformé directement en gaz naturel liquéfie (GNL) qui sera ensuite acheminé par bateaux. Shell s’attend à ce que la plateforme produise environ 3,6 millions de tonnes de GNL par an.

Une exploitation pendant 25 ans

La construction fait 488 mètres de long, soit plus que quatre terrains de football mis bout à bout, et pèsera plus de 600.000 tonnes en activité. Sa mise en service en Australie déplacera ainsi autant d’eau que six porte-avions.

A eux seuls, les réservoirs de GNL pourront contenir autant que 175 piscines olympiques. La plateforme doit durer 25 ans, et a été prévue pour résister à des conditions climatiques extrêmes, allant jusqu’à un cyclone de force 5. 

"Un projet de cette complexité, tant en taille qu’en ingéniosité, exploite le meilleur de l’ingénierie, du design, de la construction et de la chaîne de production à travers le monde", s’est félicité le pétrolier néerlandais dans un communiqué.

Shell a toutefois précisé que la plateforme Prelude est "grande mais petite", puisqu’"elle prend un quart de l’espace d’une plateforme équivalente sur terre".

Audrey Dufour