BFM Business

Petronas investit dans le gaz naturel liquéfié au Canada

Le groupe malaisien Petronas va exploiter le gaz naturel canadien pour le marché asiatique.

Le groupe malaisien Petronas va exploiter le gaz naturel canadien pour le marché asiatique. - -

Le groupe malaisien va investir 35 milliards de dollars canadiens, soit 25 milliards d’euros, dans le gaz naturel liquéfié au Canada. Un projet qui intervient après le rachat de Progress Energy.

Petronas compte bien profiter de l’abondance de gaz naturel au Canada pour répondre à la forte demande du marché asiatique. Le Premier ministre malaisien et son homologue canadien ont confirmé, dimanche 6 octobre, que Petronas allait investir 25 milliards d’euros sur trente ans dans un projet de gaz naturel liquéfié au Canada.

Le groupe Pacific NorthWest LNG, filiale de Petronas, assurera la liquéfaction et l’export de gaz naturel à Prince Rupert, dans l’ouest canadien.

Le gaz naturel sera acheminé depuis le nord-est de la province de Colombie britannique, à 750 kilomètres de là, par Progress Energy Canada, également propriété de Petronas.

Le plus gros investissement direct étranger au Canada

La construction des infrastructures devrait débuter mi-2014. Selon Petronas, 3.500 postes seraient créés pour cette phase de construction. Au final, le projet emploierait 200 à 300 personnes.

Le Premier ministre malaisien s’est félicité de l’accord des autorités canadiennes et considère ce projet comme "le plus gros investissement direct étranger" réalisé jusqu’à présent dans le pays.

De son côté, le Premier ministre canadien, Stephen Harper, espère que cet investissement ouvrira la porte à d’autres projets dans le secteur de l’énergie.

En décembre dernier, le gouvernement Harper avait finalement donné son accord au rachat du groupe canadien Progress Energy par Petronas pour 3,7 milliards d’euros, après des mois de blocage.

Audrey Dufour