BFM Business

EDF Énergies Nouvelles continue de séduire l'Amérique Latine

EDF EN vient d'engranger 648 mégawatts de nouveaux projets éoliens et solaires au Mexique, au Brésil et au Chili. (image d'illustration)

EDF EN vient d'engranger 648 mégawatts de nouveaux projets éoliens et solaires au Mexique, au Brésil et au Chili. (image d'illustration) - Montage BFM Business

La filiale de l'énergéticien français dédiée aux énergies renouvelables vient d'engranger 648 mégawatts de nouveaux projets éoliens et solaires au Mexique, au Chili et au Brésil.

EDF Énergies Nouvelles se renforce outre-Atlantique. Dirigée par Antoine Cahuzac, cette branche du groupe EDF vient de remporter, à l'issue d'appels d'offres nationaux, plusieurs contrats d'envergure selon l'AFP. 

Au Mexique, où l'entreprise exploite déjà trois parcs éoliens d'une capacité totale de près de 390 mégawatts (MW), deux contrats viennent d'être remportés. Ils portent sur le construction, d'ici à 2019, d'un parc éolien de 252 MW et d'une centrale solaire de 90 MW. 

Au Chili, EDF EN a remporté un contrat, en partenariat avec Andes Mining and Energy pour construire et exploiter une centrale solaire de 115 mégawatts près de la capitale, Santiago.

Enfin, la firme a acquis au Brésil 80% d'un projet solaire de 191 MW auprès du groupe Canadian Solar. Là encore, il s'agit du premier projet solaire de la filiale d'EDF dans le pays, après le rachat en 2015 d'un portefeuille éolien en développement de 800 mégawatts précise l'AFP. 

Après l'Amérique Latine, l'entreprise met le cap sur l'Inde

Au total, EDF Énergies Nouvelles compte mettre en service 1,4 gigawatts (GW) de projets éoliens et solaires en Amérique Latine d'ici 2019, précise le groupe dans un communiqué. Ce développement s'inscrit dans la stratégie d'EDF visant à doubler son parc renouvelable mondial d'ici 2030 pour atteindre 50 GW de capacités installées. 

Outre l'Amérique Latine, EDF EN mise beaucoup sur l'Inde où le groupe prévoit d'installer 2 gigawatts d'ici cinq ans. Soit un investissement de quelque 2 milliards de dollars (1,8 milliard d'euros) selon son directeur général, Antoine Cahuzac, cité dans le journal indien The Economic Times

Déjà présent dans le solaire, la branche de l'énergéticien français dédiée aux énergies renouvelables y a acquis, en début d'année, 50% de la société indienne Sitac Wind Management and Development, spécialisée dans l'éolien. 

>> Retrouvez en temps réel le cours de l'action EDF sur TradingSat

Antonin Moriscot Journaliste BFMTV