BFM Business

Alstom: Hollande va recevoir les patrons de Siemens et Mitsubishi mardi

Alstom devrait être fixé sur son sort dans les prochains jours

Alstom devrait être fixé sur son sort dans les prochains jours - -

Le japonais Mitsubishi et l'allemand Siemens doivent déposer leur offre concernant Alstom alors que celle de General Electric tient jusqu'au 23 juin. François Hollande recevra leurs PDG demain mardi.

C'est la dernière ligne droite dans le dossier de reprise d'Alstom. Officiellement, l'Elysée "n'a pas de préférence entre les offres qui doivent être encore améliorées", a fait savoir la Présidence jeudi dernier. Mardi 17 juin, le chef de l'Etat recevra en compagnie d'Arnaud Montebourg, le ministre des Finances, les PDG de Siemens et de Mitsubishi.

Siemens et Mitsubishi devraient dans la foulée faire connaître leur offre concernant certaines activités d'Alstom. Joe Kaeser, le patron du groupe allemand, sera d'ailleurs auditionné, mardi, à l'Assemblée nationale.

Tout le week-end, les différents camps se sont activés. Les conseils d'administration de Mitsubishi Heavy Industries (MHU) et de Siemens se sont réunis.

Turbines à vapeurs et à gaz

Face à l'offre de GE de 12,35 milliards d'euros pour les activités énergie du groupe français et la promesse de créer 1.000 emplois en France, le japonais proposeraitd'acquérir 10% du capital, détenu aujourd'hui par Bouygues.

En association avec Hitachi, il est intéressé par les activités turbines à vapeur, quand Siemens lorgne les turbines à gaz en "échange" de ses transports qu'il céderait à Alstom. Mais selon le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, Siemens ne proposerait plus que 4 milliards et non 11 milliards.

En tout cas, depuis l'adoption du décret anti-OPA étrangère, l'Etat peut mettre son veto dans un dossier stratégique concernant le domaine énergétique.

P.C