BFM Business

Que vont devenir les turbines d'Alstom?

Les turbines d'Alstom équipent les réacteurs nucléaires.

Les turbines d'Alstom équipent les réacteurs nucléaires. - -

Les turbines d'Alstom équipent les réacteurs nucléaires français. L'entreprise est la dernière en France à les produire. Le gouvernement s'inquiète que cette activité passe sous pavillon étranger.

Alors que le feuilleton Alstom se poursuit, on attend de savoir si Mitsubishi et Hitachi, désormais associés à Siemens vont, oui ou non, déposer formellement l'offre sur laquelle ils travaillent.

La presse japonaise parlait ce jeudi 12 juin d'une offre à plus de 7 milliards d'euros pour racheter une partie de la branche énergie du français. Les japonais en particulier s'intéresseraient aux turbines à vapeur d'Alstom. Une activité qui cristallise depuis le début les inquiétudes du gouvernement et des industriels français!

En effet, quelle garantie que les turbines d'Alstom ne passeront pas sous pavillon étranger?

De nombreux appels d'offres dans le nucléaire

Les turbines équipent aujourd'hui les 58 réacteurs nucléaires français, et sont présentes sur la quasi-totalité des EPR en chantiers ou en projets dans le monde.

Alstom est la dernière entreprise française capable de produire des turbines pour nos centrales. Paris veut donc avoir l'assurance que même en cas de rachat de la majeure partie des activités énergie d'Alstom, cette branche-là restera dans le giron français.

Car en cas de perte de contrôle, l'équipe de France du nucléaire n'aurait peut-être plus systématiquement les coudées franches pour exporter son savoir-faire à l'étranger.

Impensable... Alors que de nombreux pays, et pas des moindres - la Chine, l'Inde, l'Arabie saoudite, l'Afrique du Sud, la Grande-Bretagne - sont susceptibles de lancer, soit de premiers, soit de nouveaux appels d'offres pour des programmes nucléaires.

Guillaume Paul