BFM Business

Élisabeth Borne: "Notre réseau ferroviaire n'a pas été conçu pour fonctionner avec de telles chaleurs"

La ministre des Transports s'est rendue Gare de Lyon à Paris ce vendredi pour constater la mobilisation des agents de la SNCF en cette période de canicule.

À situation exceptionnelle, mobilisation exceptionnelle. Élisabeth Borne s'est rendue ce vendredi Gare de Lyon à Paris pour évaluer les dispositifs mis en place par la SNCF alors que la canicule atteint son pic sur la majeure partie de la France. 

"Nous avons passé des consignes très fermes aux sociétés d'autoroutes et à la SNCF pour passer des messages de vigilance aux voyageurs, aux automobilistes et puis, spécifiquement pour la SNCF, de s'assurer que les voyageurs ont de l'eau", a indiqué la ministre des Transports. 

Outre la mobilisation des agents de la SNCF pour la distribution d'eau, c'est "la mobilisation de tous les cheminots" qui doit permettre de "maintenir le réseau en état de fonctionnement". Car "notre réseau n'a pas été conçu pour fonctionner avec de telles chaleurs", a ajouté Élisabeth Borne. 

"Éviter de se déplacer"

Ancienne directrice de la stratégie de la SNCF, elle a rappelé que le "réseau ferroviaire est soumis à des sollicitations exceptionnelles, donc si on peut éviter de se déplacer aujourd'hui, il faut le faire". 

Pour autant, a-t-elle poursuivi, "on maintient cette circulation ferroviaire mais ce n'est pas en toute sérénité qu'on peut prendre le train parce qu'on n'est pas à l'abri d'avoir des ralentissements pour des raisons de sécurités", même si "des dispositions ont été prises pour minimiser les ralentissements". 

Si la procédure prévoit d'arrêter la circulation des trains en cas d'alerte rouge, laquelle concerne actuellement quatre départements, Élisabeth Borne et les dirigeants de la SNCF ont fait le choix de ne pas l'appliquer "parce qu'on aurait mis beaucoup de Français en difficulté". Mais "ça veut dire que des cheminots sont sur le pont avec des équipes de maintenance renforcées". 

Pour rappel, sous l'effet des fortes chaleurs, les rails se dilatent et risquent de se déformer tandis que les caténaires peuvent se détendre. D'où les ralentissements possibles. 

Paul Louis