BFM Business

Salaire, budget, droits télé: le rugby, petit joueur par rapport au football !

Salaires, budgets, droits télé, les montants financiers ont grimpé de manière spectaculaire... Pas de quoi pour autant comparer ces chiffres à ceux du football.

Salaires, budgets, droits télé, les montants financiers ont grimpé de manière spectaculaire... Pas de quoi pour autant comparer ces chiffres à ceux du football. - Damien Meyer-AFP

Le monde du rugby est encore loin d'égaler celui du football d’un point de vue financier même si un début de rattrapage entre les deux sports se fait sentir.

Ce soir, vendredi 18 septembre 2015, c'est le début de la Coupe du monde de rugby, en Angleterre, pour six semaines de compétition.

Le rugby, devenu professionnel en France il y a 20 ans, n'a plus grand chose à voir avec ce qu'il était dans les années 1990. Salaires, budgets, droits télé, les montants ont grimpé de manière spectaculaire. Pas de quoi pour autant comparer ces chiffres à ceux du football.

Entre rugby et foot, il y a un toujours un gouffre sur le plan financier. Les chiffres du football sont entre 5 et 30 fois supérieurs à ceux du rugby.

Les salaires des joueurs en sont le meilleur exemple. Dan Carter, l'ouvreur néo zélandais, touchera environ 1,3 million d'euros par an au Racing 92, à l'issue de la coupe du monde 2015. Il est le rugbyman le mieux payé du monde. En football, Lionel Messi gagnerait 65 millions d'euros au FC Barcelone.

La hausse des droits télé du Top 14 dope les budgets des clubs

De même, le budget de club le plus élevé est celui du Stade Toulousain avec 30 millions d'euros. Mais tout est relatif. En face, les clubs de football du Real Madrid et Manchester United sont à plus de 500 millions d'euros de budget annuel

Si le monde du rugby professionnel est encore loin de celui du football d’un point de vue financier, un certain rattrapage se fait jour. 

La Ligue Nationale de Rugby (LNR) a attribué début 2015 à Canal+ des droits de télédiffusion des quatre prochaines saisons de Top 14, contre 74 millions d'euros par saison, au lieu des 31,7 millions d'euros précédemment. En faisant plus que doubler, ces droits télé vont conforter le Top 14 dans son statut de championnat le plus riche du monde.

Il n'y a que pour les équipes nationales de rugby que la différence est moins flagrante avec le football. Les droits télé de cette coupe du monde de rugby 2015, partagés entre TF1 et Canal +, valent en moyenne 1 million d'euros par match... La moitié seulement des droits du dernier Mondial de foot.

D.Balsan édité par F.Bergé