BFM Business

Confronté à des difficultés de recrutement, Atol les Opticiens crée sa propre école de formation

Certains opticiens assurent des permanences un ou deux jours par semaine.

Certains opticiens assurent des permanences un ou deux jours par semaine. - Philippe Huguen-AFP

Cette enseigne spécialisée dans la vente de lunettes cherche à pourvoir 200 postes d'opticiens dans son réseau. Mais le métier a perdu en attractivité. Pour trouver des candidats, le groupe va former lui-même ses futures recrues en seulement une semaine.

Les magasins d’optique connaissent depuis dix ans des difficultés à recruter des opticiens diplômés. Pourtant, le secteur embauche. Environ 200 postes sont actuellement à pourvoir en France au sein du réseau de magasins Atol les Opticiens. Face à ce constat, l'entreprise a décidé de créer son propre centre de formation. Le but: attirer de nouveaux talents et former ses employés de demain.

Le métier a perdu en attractivité auprès des jeunes. En dix ans, entre 2011 et 2020, le nombre de diplômés du BTS opticien lunetier a chuté de 33%. Et seul un quart des diplômés entre sur le marché du travail une fois le diplôme en poche.

Une formation d'une semaine

Dans son école, installée à Antony (Hauts-de-Seine), les étudiants pourront suivre une formation d'une semaine. Elle n'est pas ouverte à tout le monde. Les étudiants doivent déjà être issus d'un bac +2 en technique de ventes, commerces ou autre. Les salariés d'Atol y ont également accès. A l'issue de la semaine de formation, les candidats peuvent obtenir le diplôme d'opticien lunetier grâce à la validation des acquis de l'expérience (VAE).

"Avoir notre propre école de formation, constitue un atout pour faire évoluer professionnellement les collaborateurs, mais aussi, pour mieux attirer de nouveaux profils, hors optique et les former afin de pourvoir les 200 emplois proposés par le réseau partout en France", se réjouit Eric Plat, Président Directeur Général d’Atol les opticiens.

L'école est ouverte depuis le 7 juin et la première promotion comprend dix candidats. Le but est évidemment de leur proposer ensuite l'un des 200 postes à pourvoir dans le réseau.

Atol les Opticiens n'est pas la première entreprise à créer sa formation pour avoir son propre vivier de candidats. Récemment, Auchan Retail France et Carrefour France se sont associés pour créer un parcours de formation dédié à la boucherie. La formation, en alternance chez l’une des deux enseignes, permet l’obtention d’un double diplôme CAP Boucherie et Bac Pro Métiers du Commerce et de la Vente. Systeme U a également lancé son CFA pour former aux métiers de la boucherie.

Le groupe Roset, connu pour ses canapés design et sa marque Cinna, a lui aussi créé sa propre école de formation au métier de tapissier en huit mois face à l'envol de la demande.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech