BFM Business

Goodyear: Montebourg annonce la nomination d'un médiateur

Les membres de la CGT de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord son toujours en conflit avec leur direction.

Les membres de la CGT de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord son toujours en conflit avec leur direction. - -

Le ministre du Redressement productif a annoncé, lundi 13 janvier, la nomination d'un médiateur afin de trouver une solution au conflit en cours à l'usine Goodyear d'Amiens-Nord. Il s'agit du préfet de Picardie, Jean-François Cordet.

Alors que le conflit s'éternise entre la direction de l'usine Goodyear d'Amiens-Nord et les salariés, le gouvernement tente de trouver une solution. Arnaud Montebourg a ainsi annoncé, lundi 13 janvier, la nomination d'un médiateur.

"J'ai nommé tout à l'heure, en liaison avec le Premier ministre, le préfet de région (de Picardie) Jean-François Cordet médiateur, pour assurer la sortie du conflit Goodyear", a indiqué le ministre du Redressement productif en marge d'un déplacement à Venette (Oise) portant sur la chimie verte et les biocarburants.

"Goodyear doit faire un effort", la CGT aussi

Selon lui, "Goodyear doit faire un effort et la CGT locale doit faire un effort pour permettre à Titan de venir".

Le ministre a rappelé que le PDG de Titan International, Maurice Taylor, avait confirmé sa volonté d'investir à Amiens-Nord.

La CGT est, de son côté, engagée dans un bras de fer depuis plus de sept ans avec la direction de Goodyear. Le syndicat ultra-majoritaire à Amiens-Nord a demandé jeudi dernier à l'Etat d'obliger le groupe à négocier avec elle de meilleures primes de licenciement pour les 1.173 salariés.

La direction avait annoncé le 31 janvier 2013 la fermeture du site.

Y. D avec AFP