BFM Business

Goodyear Amiens-Nord: l'entreprise porte plainte pour la séquestration de ses cadres

Les employés de Goodyear Amiens-Nord déplacent des pneus avant de les brûler en signe de protestation.

Les employés de Goodyear Amiens-Nord déplacent des pneus avant de les brûler en signe de protestation. - -

L'entreprise a annoncé, ce mercredi 8 janvier qu'elle portait plainte pour "détention et séquestration". Deux de ses cadres ont été retenus sur le site d'Amiens-Nord par les salariés.

Goodyear riposte. L'entreprise a annoncé, ce mercredi 8 janvier, qu'elle porte plainte pour "détention et séquestration", après que ses deux cadres ont été retenus plus de trente heures sur le site d'Amiens-Nord par les salariés.

C'est ce qu'a indiqué le procureur d'Amiens, Bernard Farret, à l'AFP, précisant que cette plainte est formulée "contre tout auteur", soit "contre X".

Il a également précisé que Goodyear avait aussi porté plainte pour "dégradations" et "vols".

Dans un communiqué, la direction de Goodyear France rappelle, elle, "qu'elle ne saurait accepter la mise en oeuvre d'actions mettant en danger les personnes et les biens".

1.173 postes menacés

Le directeur de la production et celui des ressources humaines du site avaient été séquestrés par les employés à partir de lundi 6 janvier, avant d'être libérés le lendemain. Depuis, une centaine de salariés occupe l'usine pour faire pression sur la direction.

Ces actions ont été qualifiées "d'acte de désespoir" par Thierry Lepaon, le leader de la CGT, syndicat ultra-majoritaire sur le site d'Amiens-Nord.

Les salariés cherchent à obtenir des indemnités de licenciement conséquentes, la fermeture du site ayant été annoncée en janvier 2013. 1.173 postes sont ainsi menacés. Les employés tentent, plus globalement, de modifier le plan de sauvegarde pour l'emploi de la direction.

La CGT ultra-majoritaire à Amiens-Nord, a sans succès multiplié ces derniers mois les procédures judiciaires pour faire annuler cette décision.Début novembre, la direction de Goodyear avait clos la procédure d'information des représentants du personnel de l'usine en vue de sa fermeture.

J.M. avec agences