BFM Business

Chômage: l'engagement de Hollande "a été respecté" affirme Michel Sapin

Michel Sapin, le ministre du Travail, se réjouit des chiffres du chômage annoncés par l'Insee ce 6 mars

Michel Sapin, le ministre du Travail, se réjouit des chiffres du chômage annoncés par l'Insee ce 6 mars - -

Le ministre du Travail a réagi, ce 6 mars, à l'annonce par l'Insee d'une stabilisation du taux de chômage en France en 2013. Selon lui, l'inversion de la courbe promise par François Hollande est bien une réalité.

Finalement, la promesse aurait été tenue. Ce 6 mars, quelques heures après la parution du taux de chômage au quatrième trimestre, calculé cette fois par l'Insee, Michel Sapin a estimé que la promesse du président d'inverser la courbe du chômage "a été respectée".

"Au titre de Pôle emploi, il n'y a pas eu d'inversion. Au titre BIT (Insee, ndlr), il y a eu une inversion", s'est réjouit le ministre du travail.

"Il y a deux types de statistiques, elles ont chacune leur valeur. Celle qui est regardée par le monde, c'est celle qui est parue ce matin; c'est sur elle que repose l'engagement pris auprès de la Commission européenne, qui a été respecté", a-t-il affirmé.

En ligne avec Bruxelles

Dans le "programme de stabilité" transmis à Bruxelles au printemps 2013 l'exécutif s'était référé au taux de chômage au sens du BIT mesuré par l'Insee, qui "recommencerait à reculer au dernier trimestre", a expliqué le ministre qui est aussi un proche de François Hollande.

"Notre objectif est de faire reculer le chômage en 2014, il faut qu'il y ait moins de chômeurs à la fin de cette année qu'au début" a-t-il répété, ajoutant: "Je ne recule pas l'horizon".

P.C avec agences