BFM Business
Union européenne

Guerre en Ukraine: Monaco empêche le départ du méga-yacht d'un oligarque russe pas encore sanctionné

Le Quantum Blue, propriété du milliardaire russe Sergeï Galitsky, a été empêché de quitter le port de Monaco. L'homme n'est pourtant pas encore visé par les sanctions européennes.

C'est le sauve-qui-peut des yachts russes. Ce jeudi matin, le Quantum Blue, propriété du milliardaire Sergeï Galitsky, a été empêché de quitter le port de Monaco par la police maritime monégasque, selon les informations de Var Matin. Puis, ce sont les douanes françaises qui ont investi le navire de 104 mètres de long, qui avait reporté son départ d'un jour pour des raisons techniques.

Sergeï Galitsky, 40ème fortune russe selon Forbes, a fondé Magnit, un géant russe de la grande distribution avant de revendre son entreprise en 2018. Il est actuellement propriétaire du club de football FK Krasnodar où joue notamment l'ex-international français Rémy Cabella.

Galitsky, 54 ans, n'est pas visé par les sanctions européennes mais le blocage de son yacht ressemble à un principe de précaution. La liste des personnalités visées est régulièrement mise à jour et rares sont les oligarques qui échappent aux sanctions.

Chasse aux yachts

Ce jeudi matin, Bruno Le Maire a annoncé la saisie à La Ciotat du yacht Amore Vero, propriété d'une société liée au patron du groupe russe Rosneft. "Nous remercions la douane pour cette saisie réalisée dans le cadre de la mise en oeuvre des sanctions de l'Union européenne à l'encontre de la Russie", a écrit le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, sur son compte Twitter.

En Allemagne, le Dilbar, 4ème plus grand yacht du monde est actuellement en cale sèche à Hambourg. Selon les médias allemands, les autorités tentent de démontrer formellement qu'il appartient bien à Alicher Ousmanov, 7ème fortune russe et visé par les sanctions européennes.

D'autres yachts font actuellement route vers les Maldives qui proposent un cadre juridique protecteur.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business