BFM Business

Retraite: l'âge pivot s'appliquera à tous les salariés nés après 1959

Edouard Philippe

Edouard Philippe - Thomas SAMSON / POOL / AFP

L'âge d'équilibre en-deçà duquel les retraités subiront une décote pourrait entrer en vigueur dès 2022. C'est ce qu'envisage le gouvernement dans sa nouvelle mouture de la réforme. Tous les salariés nés après 1959 seront donc concernés. Et ceux nés en 1965 devront travailler jusqu'à leur 64 ans pour toucher une retraite complète.

La réforme des retraites ne s'appliquera qu'aux générations nées après 1975. Voilà ce qu'a annoncé ce midi le Premier ministre Edouard Philippe. Autrement dit les personnes nées avant 1975 n'auront pas le système par point. Mais il y a un hic: l'âge pivot. Cet âge fixé à 64 ans en-deçà duquel les personnes souhaitant partir à la retraite le pourront si elles ont plus de 62 ans moyennant un malus de 5% par an pourrait concerner en effet tous les Français nés après 1959.

Edouard Philippe a en effet annoncé ce midi que cet âge pivot devrait entrer en vigueur dès 2027. Dans le dossier de presse communiqué par Matignon, il est même précisé que cet âge pivot entrera progressivement en vigueur dès 2022 (62 ans et 4 mois avec une augmentation de 4 mois par an jusqu'en 2027).

Age pivot
Age pivot © DR

Or, cette mise en place progressive de l'âge pivot dès 2022 laisse entendre que les générations post-1975 ne sont pas les seules concernées par la réforme. En effet, les générations d'après 1975 partiront à la retraite au plus tôt en 2037. Or cet âge pivot doit entrer en vigueur dès 2022. Il devrait donc concerner les générations à partir de 1960 qui auront 62 ans cette année-là. Donc si vous êtes né en 1960 et que vous avez cotisé tous vos trimestres (167 trimestres) vous devrez travailler quatre mois de plus pour avoir votre retraite à taux plein.

Nés en 1965: 62 ans en 2027

La génération née en 1965 aura 62 ans en 2027, elle pourra donc prendre sa retraite cette année-là. Or cette année-là, l'âge pivot sera de 64 ans. Cette génération devrait donc théoriquement pâtir d'un malus de 10% (deux années de moins) car elle n'aura pas atteint les 64 ans qui permettra cette année-là de toucher leur retraite à taux plein. Et ce même s'ils ont validé l'ensemble des 169 trimestres qui dans l'ancien système leur garantit une retraite à taux plein.

La mise en place de cet âge pivot entre 2022 et 2027 pose d'autres questions. Pour ceux qui souhaiteraient partir dès leurs 62 ans sans avoir cotisé le nombre requis de trimestres se verront-ils imposer une double peine à savoir une décote pour les trimestres manquants et un malus pour ne pas avoir atteint l'âge d'équilibre?

Du côté de la majorité, on assure qu'il n'y a encore rien de définitif dans le système présenté ce mercredi. C'est ce qu'affirme Gilles Le Gendre, le patron des députés LREM. Mais en souhaitant que l'équilibre financier soit atteint en 2027 et en ne voulant pas négocié sur l'âge pivot. 

Frédéric Bianchi
https://twitter.com/FredericBianchi Frédéric Bianchi Journaliste BFM Éco