BFM Business

Grève du 5 décembre: la CFE-CGC soutient mais ne s'associe pas

Le Fonds de réserve des retraites détient près de 33 milliards d'actifs

Le Fonds de réserve des retraites détient près de 33 milliards d'actifs - Joel Saget - AFP

Contre la réforme des retraites, la CGT, FO, la FSU et Solidaires ont appelé à "une première journée" de grève interprofessionnelle le 5 décembre. De son côté, la CFE-CGC si elle soutient le mouvement, n'appelle à la grève.

La CFE-CGC, opposée au projet de réforme des retraites, n'appelle pas à la grève interprofessionnelle le 5 décembre mais "soutient celles de ses fédérations qui s'y associeront" dans un communiqué publié mercredi.

"La Confédération, même si elle ne s'associe pas au niveau national au mouvement du 5 décembre, soutient celles de ses fédérations qui s'y associeront", indique-t-elle.

A l'appel de la CGT, FO, la FSU et Solidaires

La CGT, FO, la FSU et Solidaires ont appelé à "une première journée" de grève interprofessionnelle le 5 décembre contre la réforme des retraites, rejoignant plusieurs syndicats de la RATP - dont la CFE-CGC - et de la SNCF. Sur le fond, la CFE-CGC "réaffirme son désaccord profond sur cette volonté d'étatisation du système de retraite et la captation par l'État de l'argent des cotisants".

"Ce dernier point nous semble d'ailleurs être l'unique et véritable objectif de la réforme, le soi-disant idéal d'équité et de justice faisant office d'éléments de langage", ajoute-t-elle. Sur la forme, "les concertations qui succèdent aux concertations pour tenir toujours moins compte de l'avis des organisations syndicales usent une confiance déjà largement érodée", juge le syndicat.
A.-K.M avec AFP