BFM Business

L'Allemagne va engager sa réforme des retraites

Les salariés Allemands ayant cotisé pendant 45 ans  pourront bientôt partir à la retraite dès l'âge de 63 ans.

Les salariés Allemands ayant cotisé pendant 45 ans pourront bientôt partir à la retraite dès l'âge de 63 ans. - -

La coalition gouvernementale a trouvé un accord, lundi 19 mai, pour engager une réforme qui, dans certains cas, abaissera l'âge de départ à la retraite. Le coût est estimé à 60 milliards d'ici à 2020.

Voilà une réforme qui devrait se dérouler dans le calme. La coalition gouvernementale de la chancelière Angela Merkel a donné, lundi 19 mai, son feu vert à un texte qui permettra dans certains cas d'abaisser l'âge de départ à la retraite. Celui-ci sera soumis vendredi au vote des parlementaires.

La large majorité dont dispose la "grande coalition" associant conservateurs et sociaux-démocrates du SPD laisse peu de doute sur l'issue favorable du vote, même si certains chrétiens-démocrates pourraient voter contre.

Mais cette réforme, l'une des principales exigences du SPD lors des négociations avec le bloc chrétien-démocrate d'Angela Merkel, devrait coûter 60 milliards d'euros d'ici à 2020. Les dépenses supplémentaires sont estimées à 4,4 milliards d'euros cette année avec une montée en puissance à neuf milliards l'année prochaine et 11 milliards d'ici à 2030.

Les économistes inquiets

De leur côté, de nombreux économistes s'inquiètent de ses effets sur la première économie d'Europe, confrontée au vieillissement de sa population et à une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée.

Sous une coalition précédente, avec déjà Angela Merkel à sa tête, l'Allemagne avait voté en 2007 un texte relevant progressivement - de 2012 à 2029 - l'âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans.
Le nouveau texte permettra dès le 1er juillet aux salariés ayant cotisé pendant 45 ans de cesser le travail pour toucher une retraite à taux plein à 63 ans.

Y. D. avec Reuters