BFM Business

Le salaire des personnels hospitaliers augmente moins vite que celui des autres fonctionnaires

Les salaires ont évolué de 0,3% en 2017 dans la fonction publique hospitalière

Les salaires ont évolué de 0,3% en 2017 dans la fonction publique hospitalière - Philippe Huguen- AFP

Selon la dernière étude de l'Insee parue ce jeudi, les agents de la fonction publique hospitalière ont vu leur rémunération augmenter de 0,3% en 2017 contre 1% pour les autres fonctionnaires. Sur trois ans, la différence est moins importante, mais le salaire moyen des personnels hospitaliers reste à la traîne.

Voilà plus de six mois que le personnel hospitalier exprime son ras-le-bol. Depuis le début du mouvement, les syndicats dénoncent "la pénibilité des métiers" qui n’est pas suffisamment prise en compte. Ils réclament notamment de meilleures conditions de travail ainsi qu’une hausse de leur rémunération.

L’Insee vient justement de dévoiler ce jeudi un rapport sur le niveau des salaires dans la fonction publique hospitalière (FPH). Résultat, la grogne de ses 1,2 million agents -qu’ils soient fonctionnaires (73%), contractuels (20%) ou médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes (7%)- semble plutôt légitime si l'on regarde l'évolution de leur rémunération. En effet, le salaire moyen dans la FPH n’a augmenté que de 0,3% (inflation prise en compte) en 2017, contre 1% dans la fonction publique territoriale et la fonction publique d'État.

Pour autant, la fonction publique hospitalière a connu une évolution du salaire moyen équivalente à celle de la fonction publique territoriale en 2015 et 2016 (+0,8% et +0,4%) et même supérieure à celle de la fonction publique d’État (+0,4% et +0,2%). Toujours est-il que c'est dans cette même fonction publique hospitalière que le salaire moyen a augmenté le moins vite sur trois ans avec une hausse globale de 2,9% environ entre 2014 et 2017 contre 3,6% pour les deux autres fonctions publiques. 

2288 euros nets par mois en moyenne

Les agents exerçant dans les hôpitaux publics ou dans les établissements médico-sociaux ne sont pas pour autant les moins bien payés: ils gagnaient en moyenne 2288 euros nets en 2017. C'est moins que dans la fonction publique d'État (2566 euros) mais plus élevé que dans la fonction publique territoriale (1944 euros).

En outre, la moitié des agents de la fonction publique hospitalière percevaient moins de 1935 euros en 2017. Ce salaire médian était de 1758 euros dans la fonction publique territoriale et de 2368 euros dans la fonction publique d'État. 

Néanmoins, si l’on exclut de l’analyse les agents qui n’ont pas le statut de fonctionnaire, l’écart de salaire observé entre la fonction publique hospitalière (2145 euros) et la fonction publique territoriale (2026 euros) se resserre. Et pour cause, ce sont essentiellement les médecins, pharmaciens et autres chirurgiens-dentistes touchant en moyenne 5557 euros par mois qui font remonter le salaire moyen dans la FPH.

Paul Louis