BFM Business

Déficit public: plus de 4% au lieu de 3,7% fin 2013?

Pierre Moscovici vise 3,7% de déficit fin 2013

Pierre Moscovici vise 3,7% de déficit fin 2013 - -

Le deficit budgétaire de l'Etat s'est creusé de 2,9 milliards d'euros fin février sur un an. Bercy vient de ramener son objectif de déficit public à 3.7% du PIB fin 2013. Mais au sein de la commission des finances de l'Assemblée, on n'hésite plus à avancer le chiffre supérieur à 4%.

Symboliquement, le chiffre fait mal: un déficit de 4%, voir 4,1% du PIB en 2013. Gilles Carrez, le président UMP de la commission des Finances à l'Assemblée devrait brandir ce chiffre lors de la présentation par le gouvernement du programme de stabilité.

Il s'agit d'un document trés important envoyé à Bruxelles. Il détaille toutes les nouvelles prévisions economiques révisées de la France, ainsi que les réformes mises en place pour atteindre ses objectifs. C'est donc en se basant sur ce document que la Commission Européenne va se prononcer sur la trajectoire budgétaire de la France.

C'est un sujet diplomatique très sensible. A Paris, tout l'enjeu est de convaincre Bruxelles que ses chiffres sont crédibles, et d'obtenir le report d'un an, en 2014, de l'objectif de réduction du déficit à 3% du PIB...

Pour partir sur de bonnes bases, Bercy a calé cette année sa révision de déficit sur celle de Bruxelles, à 3.7%. Mais les doutes que vont émettre le président UMP de la Commission des Finances à l'Assemblée sur la crédibilité du chiffre risquent de compliquer les discussions entre Paris et la Commission.

>> Lire aussi-Pierre Moscovici: "0,1% de croissance en 2013, 1,2% en 2014 et 2% en 2015"

Mathieu Jolivet