BFM Business

Dossier Alstom: Juppé juge Montebourg "désespérant"

Alain Juppé estime qu'Arnaud Montebourg "tue la confiance" du monde de l'entreprise.

Alain Juppé estime qu'Arnaud Montebourg "tue la confiance" du monde de l'entreprise. - -

L'ex-Premier ministre a accusé Arnaud Montebourg de "tuer la croissance" nécessaire au redressement de la France, ce lundi 5 mai. Le dossier Alstom, selon lui, n'a fait que renforcer cette image.

Le plaidoyer pour l'Europe d'Alain Juppé, ce lundi 5 mai dans Le Monde, a tourné au règlement de comptes avec Arnaud Montebourg. Alors que l'ex-Premier ministre prend la défense de l'institution européenne, affirmant y croire "plus que jamais", il juge en effet "désespérante" l'attitude du ministre de l'Economie vis-à-vis des patrons. Et selon lui, le dossier Alstom n'a fait que renforcer cette image.

"Nous avons le plus contre-productif des ministres économiques en la personne d'Arnaud Montebourg, qui vitupère aujourd'hui contre le PDG d'Alstom après avoir fait le procès de celui de PSA et ordonné à celui de Mittal de partir", déclare ainsi le maire de Bordeaux. "Son attitude est désespérante".

Des "conséquences désastreuses"

Le ministre de l'Economie a récemment traité de menteur Patrick Kron, le PDG d'Alstom, qui ne l'aurait pas averti de ses négociations pour la vente des activités énergie de son groupe à General Electric.

"Il s'est mis à dos tous les patrons du CAC 40. On en voit les conséquences, qui sont désastreuses", selon Alain Juppé. "Et c'est l'ensemble du monde des entreprises, PME comprises, qui se sent stigmatisé. Pour tuer la confiance, il n'y a pas mieux!"

Y. D. avec Reuters