BFM Business

Des débris dans les réservoirs de carburants de certains Boeing 737 MAX

Le 737 MAX est toujours cloué au sol

Le 737 MAX est toujours cloué au sol - Stephen Brashear-AFP

Alors que suite à deux crashs, le B737 MAX est à l'arrêt depuis près d'un an, un nouveau problème mine l'avionneur américain: des débris ont été retrouvés dans les réservoirs de l'avion.

Voilà de quoi mettre des bâtons dans les roues de Boeing. Il s’agirait plus précisément de débris, trouvés dans les réservoirs de certains appareils de cet avion "conçu par des bouffons supervisés par des singes", selon des salariés du groupe, déjà fragilisé par ses déboires avec le 737 MAX.

Le mois dernier, le constructeur avait détecté un nouveau problème de logiciel. Puis c’était Ryanair qui annonçait de nouvelles suppressions d'emplois en raison des retards du Boeing 737 Max.

Des pertes pour la première fois en plus de 20 ans

"Chaque anomalie est une anomalie de trop", a fustigé Mark Jenks, le responsable du programme du 737. En 2019, le groupe américain était pour la première fois dans le rouge, en plus de vingt ans.

Boeing a annoncé qu’il allait renforcer les contrôles sur les 737 MAX encore non livrés. Peut-être pas de quoi rassurer les autorités, qui doivent donner leur feu vert après que le constructeur a modifié le MCAS, le logiciel censé empêcher l'avion de partir en piqué. C'est le logiciel mis en cause dans les deux accidents.

En octobre 2018, un Boeing 737 MAX s'était écrasé en mer de Java, faisant 189 morts. En mars 2019, le crash d'un Boeing 737 d'Ethiopan Airlines causait la mort des 157 passagers.

Fanny Guyomard avec AFP