BFM Business

Covid: en 2020, l'Assurance-maladie a remboursé 19 millions de téléconsultations

La télémédecine a connu un engouement sans précédant durant le premier confinement, où 1 consultation sur 4 était effectuée à distance. L'Assurance-maladie a remboursé 19 millions de téléconsultations en 2020.

Les consultations médicales à distance ont explosé pendant le premier confinement et la tendance s'est poursuivie tout au long de l'année 2020. La Caisse nationale d'assurance-maladie a remboursé 19 millions de téléconsultations, un record, révèle Les Echos.

La crise sanitaire a donné un coup d'accélérateur à la téléconsultation et le gouvernement a mené dès mars une importante campagne en ce sens. Ce mode de consultation jusqu'ici peu populaire, a permis à des millions de Français de continuer à consulter un médecin sans crainte de s'exposer au virus. Lors du premier confinement, la téléconsultation représentait une consultation sur quatre. En tout, 17,2 millions de feuilles de soin ont été remplies à distance en 2020.

La prise en charge prolongée en 2021 et 2022

Les actes de télémédecine sont remboursés depuis 2018 par la Sécurité sociale et continueront à l'être en 2021 et 2022. Le texte d'origine imposait plusieurs règles à respecter, qui ont été supprimées en raison de la crise sanitaire. Il n'est plus obligatoire de passer par son médecin traitant et d'avoir eu une consultation "présentielle" dans l'année écoulée pour être remboursé. Les consultations par téléphone ont été prises en charge. L’accès aux spécialistes en accès direct (gynécologie, ophtalmologie, psychiatrie, pédiatrie...) est également remboursé.

Les médecins ont été encouragés à proposer ces consultations à distance. Dès mars, Doctolib a rendu son outil de téléconsultation gratuit. Selon Les Echos, 5,4 % de l'activité des médecins libéraux a été réalisée à distance, sur 319 millions d'actes facturés. Avant la crise, la téléconsultation ne représentait que 0,1 % du total.

Ces habitudes devraient perdurer. En septembre, entre les deux confinements, Doctolib avait remarqué une chute logique du nombre de téléconsultations mais affirmait que "le nombre d'actes réalisés chaque jour est encore dix fois supérieur aux niveaux de début d'année". Ces habitudes devraient perdurer encore plusieurs mois, au moins jusqu'à la fin de la crise du Covid-19.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech