BFM Business

Vacances annulées à cause du confinement: que valent vos billets et réservations?

La SNCF et Air France permettent à leurs clients de se faire rembourser ou d'échanger leurs billets sans frais de modification. Pour les locations sur AirBnb ou Abritel, tout dépend ce qu'a prévu dans le contart le particulier qui vous loue.

Les annonces d'Emmanuel Macron, mercredi soir, ont douché les espoirs des Français qui avaient prévu de partir en vacances. Mais que faire alors des billets ou du séjour achetés avant que le couperet ne tombe?

Il n’y a pas de règles générales. Si vous aviez de prévu de prendre le train, vous n'avez pas tout perdu. Les billets de TGV, d’Intercités et de TER en correspondance avec un train "grandes lignes" sont échangeables et remboursables sans frais. Avec une nuance selon la date de départ initialement prévue. Avant le 19 avril, vous pouvez prendre la décision d'annuler ou de rembourser jusqu'au dernier moment. Si vous avez réservé dans un Ouigo, il faut juste le faire 1h30 avant le départ.

Règles à part pour Thalys

A partir du 19 avril, la SNCF avait institué un délai de trois jours avant le départ, mais il est probable qu'elle fasse sauter cette contrainte. D'autant qu'une partie des trains prévus risquent d'être annulés pour éviter qu'ils circulent presqu'à vide.

A noter par ailleurs que ces règles ne valent pas pour les voyages en Thalys. Les billets vendus par la filiale commune de la SNCF et de la SNCB ne sont pas automatiquement remboursables. Les détenteurs d'un billet peuvent en revanche reporter la date de leur réservation avec un éventuel surcoût.

Air France échange ou rembourse sans frais

Si vous aviez prévu de vous déplacer en avion, le choix de la compagnie va se révéler déterminant. Air France, Corsair ou Air Corsica, ont choisi depuis le début de la crise de faire simple. Quelque soit le tarif choisi par leurs clients, ces compagnies traditionnelles vendent des billets échangeables et remboursables sans frais.

Le seul surcoût que pourrait générer l'annulation des vacances pourrait être un report du voyage à une date c’est que vous choisissez une nouvelle date de voyage par exemple cet été où il y a beaucoup de demande, c’est qu’il faille payer un surcoût qui correspond à la différence de prix entre le billet que vous avez acheté et les tarifs pour la nouvelle date choisie.

Des règles plus restrictives pour les compagnies low cost

Avec les compagnies low cost, les conditions de remboursement ou de report sont généralement plus complexes. Avec easyJet, on peut, uniquement en cas de confinement dans le pays de départ ou de destination, bénéficier d'un avoir ou d'un remboursement. Les clients de Ryanair peuvent, eux, modifier leurs billets mais ils doivent le faire au plus tard sept jours avant leur départ. Et sur Transavia, la filiale low cost d’Air France, il est possible décaler son voyage, sans frais de modification, mais pas au-delà du 30 octobre.

Sans surprise, les règles pour les séjours pré-payés varient également d'un prestataire à l'autre. Ce jeudi, Gites de France a, par exemple, envoyé à ses clients ayant reservé entre le 3 avril et le 7 mai, un message leur signalant qu'ils avaient la possibilité de se faire rembourser. Pour les locations réservées sur AirBnb ou Abritel. les conditions d'annulation sont propres à chaque loueur. Donc il faut regarder sur votre réservation ce qui est prévu dans votre contrat. Idem pour les hôtels. Chaque établissement définit ses règles d’annulation. Elles doivent être indiquées lors de la réservation. Libre à l'établissement de faire un geste si le remboursement n'est pas prévu.

Pierre Kupferman
https://twitter.com/PierreKupferman Pierre Kupferman Rédacteur en chef BFM Éco