BFM Business

Quand McDonald's recrute à la Maison Blanche

McDonald veut devenir un groupe "plus moderne, pus progressiste".

McDonald veut devenir un groupe "plus moderne, pus progressiste". - Yoshikazu Tsuno - AFP

Un ancien porte-parole de la Maison Blanche va diriger la communication de McDonald. La Première dame, Michelle Obama, engagée dans la lutte contre l'obésité, risque de ne pas apprécier.

Alors que Michelle Obama a fait de la malbouffe son cheval de bataille, un ancien porte-parole de la Maison Blanche est passé du côté obscur. Il va, en effet, diriger la communication de McDonald's, a annoncé le groupe américain de restauration rapide.

Robert Gibbs, qui fut pendant deux ans, de 2009 à 2011, le visage de l'administration du président Barack Obama, va devenir "vice-président, responsable mondial de la communication" de McDonald's. Il prendra en charge la communication externe et les affaires publiques du groupe.

Un groupe "plus moderne"

Cette nomination fait partie de mesures visant à "construire un groupe de burgers plus moderne, plus progressiste", a expliqué le PDG de McDonald's, Steve Easterbrook, dans un communiqué. McDonald's essaie de se défaire d'une réputation d'entreprise à bas salaires et de distributeur de produits alimentaires gras.

Le groupe avait annoncé en mai que ses ventes aux Etats-Unis avaient chuté pendant 13 mois consécutifs.

D. L. avec AFP