BFM Business

McDonald's ne veut plus que l'on puisse mesurer tous les mois son déclin

McDonald's a connu une baisse de ses ventes de 2,3% au premier trimestre, à périmètre comparable

McDonald's a connu une baisse de ses ventes de 2,3% au premier trimestre, à périmètre comparable - Philippe Huguen - AFP

Le célèbre groupe de restauration rapide a décidé de ne plus publier ses chiffres de ventes mensuels à compter du 1er juillet prochain.

Une décision assez radicale de la part de McDonald's. Le géant de la restauration rapide, en panne de croissance, a décidé ce mercredi 27 mai de ne plus publier les chiffres de ses ventes mensuelles, suivant l'exemple de groupes comme Wal-Mart.

Jusqu'à présent, le numéro un mondial de la fast-food annonçait les chiffres de ses ventes mensuelles en magasins comparables, donnant ainsi aux investisseurs et aux marchés une idée sur la santé de son activité.

Ces derniers mois, ces chiffres ont permis de mesurer les difficultés que connaît actuellement la multinationale américaine pour attirer les consommateurs dans ses restaurants notamment aux Etats-Unis, son premier marché.

"Pour concentrer les discussions sur notre stratégie, les mesures à long terme que nous prenons, nous avons décidé d'interrompre la publication de nos ventes mensuelles à compter du 1er juillet", a déclaré mercredi le directeur général Steve Easterbrook, dans un courriel adressé à l'AFP.

Une réorganisation pour faire face à la baisse des ventes

Désormais, McDonald's rendra publics les chiffres de ses ventes au moment de la publication de ses résultats trimestriels afin qu'ils soient interprétés, selon Steve Easterbrook, par rapport à la performance financière d'ensemble du groupe.

Des groupes de la distribution comme le numéro un mondial Wal-Mart ne diffusent plus les chiffres de leurs ventes mensuelles. Les ventes mondiales de McDonald's à magasins comparables (franchisés et restaurants gérés en propre) ont reculé de 2,3% au premier trimestre.

En avril, elles ont baissé de 0,6%. Pour répondre à la désaffection des consommateurs et à une concurrence accrue, McDonald's a annoncé début mai une réorganisation en profondeur, prévoyant notamment une augmentation de ses restaurants gérés en franchise.

J.M. avec AFP