BFM Business

En un an, Vinted et Ikea se sont hissés dans le top 3 des sites de e-commerce en France

/

/ - Pixabay

Le classement des sites de e-commerces les plus utilisés en France a été transformé par la crise. Exit CDiscount et la Fnac, le trio de tête se compose désormais Amazon, Vinted et Ikea, selon Foxintelligence.

Fermeture des commerces "non essentiels", crainte de s'exposer au virus... Autant de facteurs qui ont poussé les Français à acheter davantage sur internet. Le classement Foxintelligence des 50 enseignes de e-commerce les plus performantes en France en mars 2021 est donc particulièrement intéressant puisqu'il montre de façon très claire comment cette année a bouleversé les grands équilibres du e-commerce français.

Le seul que la crise n'a pas ébranlé est Amazon, qui conserve la tête du classement. Plus intéressant, on retrouve à la seconde position Vinted, la plateforme de vide-dressing en ligne. Malgré une suspension de son activité lors du premier confinement, le site grimpe de 10 rangs, porté par l'essor de la seconde main.

Ikea, dont tous les magasins sont actuellement fermés, s'est hissé sur la troisième marche du podium, porté par ses ventes en click and collect. Quant à Cdiscount, il sort du trio de tête pour atteindre la quatrième position.

La grande distribution recule

À l’inverse, les grandes surfaces alimentaires qui ont connu un mois de mars 2020 exceptionnel, portées par le drive et la livraison à domicile, perdent quelques places (Carrefour -3, Auchan et Intermarché -5, Chronodrive -8, Super U -10, Casino -13).

Les grandes surfaces de bricolage (Leroy Merlin et Castorama), spécialistes de la mode (Zara, Vertbaudet et Kiabi), de la maison (But, Conforama et Maisons du Monde) ou de la beauté (Sephora), dont la bascule vers les ventes en ligne a été plus progressive, ont connu de belles performances en mars 2021. Les sites chinois Aliexpress, huitième du classement après un bon de 14 places en un an, et Shein (+17 places en un an) poursuivent leur ascension fulgurante.

A noter, ce baromètre étant établi grâce à l'analyse des reçus électroniques qui permettent de quantifier les achats en ligne, le classement à la 21e place de Leboncoin est sous-estimé car aucun email n'est envoyé lors d'une transation effectuée en main propre.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech