BFM Business

Carrefour et Casino s’attaquent aux prix bas

Alors que ses résultats 2012 devraient être connus jeudi, Carrefour souhaite lancer une grande offensive sur les prix, face à Leclerc.

Alors que ses résultats 2012 devraient être connus jeudi, Carrefour souhaite lancer une grande offensive sur les prix, face à Leclerc. - -

Les résultats annuels de Carrefour seront publiés ce jeudi 7 mars. Pour gagner des consommateurs, le groupe s’est lancé dans une guerre aux prix bas, face à son concurrent Leclerc.

Le prix est un critère majeur de motivation à l'achat pour 35% des Français, selon une étude publiée la semaine dernière, par le cabinet OC&C. Un quart des gens qui vont faire leurs courses sont capables de faire plusieurs magasins pour trouver les meilleurs prix. Les hypermarchés l'ont bien compris, et ils se livrent une guerre à couteaux tirés sur ce domaine.

Ainsi, Carrefour et Casino contre-attaquent. Ils ont décidé de ne pas se laisser faire face à Leclerc, qui en a fait un de ses arguments majeurs. "La cour de récréation est terminée", affirme la direction de Carrefour.

"Des indicateurs subjectifs" pour Leclerc

Les campagnes de publicités comparatives de Leclerc sur ses prix bas commencent à énerver passablement ses concurrents. Et notamment Carrefour, qui l'a en ligne de mire. Piqué au vif, Georges Plassat n'aurait plus qu'un seul objectif, lui tailler des croupières.

Casino également affûte ses armes. Lors de la présentation de ses résultats, la semaine dernière, Jean-Charles Naouri a dit vouloir s'attaquer de front au problème en 2013. Leclerc utilise des indicateurs subjectifs, explique le patron du groupe. Ses chiffres n'ont aucune crédibilité et ne sont pas issus des panélistes indépendants, argumente-il.

Problème de prix ou plutôt d'image-prix, le combat est vital pour les deux distributeurs qui vont chercher le chiffre d'affaires avec les dents. Mais Leclerc a une longueur d'avance. Cela fait 60 ans que l'enseigne communique sur ses prix bas.

Hélène Cornet