BFM DICI

Vente d'alcool, brocantes: les restrictions renforcées ce week-end dans les Alpes-de-Haute-Provence

Des mesures locales pour compléter les mesures nationales vont être prises dans les Alpes de Haute-Provence.

La préfète des Alpes-de-Haute-Provence va prendre, par arrêté, des mesures complémentaires pour renforcer les dispositions nationales.

Toutes ces mesures sont en complément de celles annoncées par le gouvernement. Pour rappel, il y a désormais interdiction de consommer de l'alcool sur la voie publique. "Avec les beaux jours il est tentant de se retrouver pour boire une bière", explique Violaine Demaret, préfète des Alpes-de-Haute-Provence au micro de BFM DICI.

"C'est pour réduire le risque de rassemblement sur la voie publique que le Premier ministre nous a demandé de signer cet arrêté dont je signerai aujourd'hui cet arrêté préfectoral qui interdit à partir de samedi dans l'ensemble du département la consommation d'alcool sur la voie publique" juge la préfète.

De plus, spécialement pour le week-end de Pâques, "la vente d'alcool à emporter sera interdite" a indiqué Violaine Demaret, préfète des Alpes-de-Haute-Provence.

Pas de brocantes ou de vide-greniers

D'autres restrictions locales vont donc être prises par la préfète. Tout d'abord, il y aura une interdiction de vente de boissons à consommer sur place sur les marchés. Toujours dans les marchés, en complément de la fermeture des commerces, il ne sera pas possible de vendre des articles dits non-essentiels pour ne pas créer de situation de déloyauté. Un arrêté interdira les brocantes, vide-greniers et braderies dans le département.

Les manifestations revendicatives seront interdites sur la pause méridienne pour éviter les déjeuners et pique-niques et assurer les gestes barrières. Une attention particulière sera portée aux parcs, plages et jardins publics. Si les gestes barrières y sont trop peu respectés, de nouvelles mesures restrictives pourraient entrer en vigueur.

Alicia Foricher