BFM DICI

Gap: le maire Roger Didier veut bloquer l'école de Romette à la rentrée pour sauver une classe

Le maire de Gap, Roger Didier (illustration).

Le maire de Gap, Roger Didier (illustration). - Jeff Pachoud

L'élu est engagé dans un bras de fer avec les services de l'Éducation nationale qui souhaite fermer une classe de l'école malgré l'augmentation du nombre d'élèves à la rentrée.

Le bras de fer continue entre le maire de Gap, Roger Didier, et les services de l'Éducation nationale dans les Hautes-Alpes. En jeu, le maintien d'une classe à l'école de Romette, commune rattachée à la ville de Gap. Il y a une semaine, le maire avait adressé un courrier à Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, pour obtenir le sauvetage de cette classe supplémentaire.

Vendredi, la directrice académique des services de l'Éducation nationale dans les Hautes-Alpes, Catherine Albaric-Delpech, a reçu Paskale Rougon, adjointe au maire chargée de l'Education. Lors de cet entretien, la Direction académique des services de l'Éducation nationale (DASEN) a, selon un communiqué du maire de Gap, "refusé de prendre en compte les dérogations qui ont pu être accordées et les élèves provenant de communes voisines".

Dans l'impasse, Roger Didier en appelle à une forte mobilisation des parents d'élèves le jour de la rentrée scolaire. Si la situation n'évoluait pas, jeudi prochain à 8h30, un blocage de l'école de Romette pourrait être organisé" pour que la DASEN entende raison et maintienne cette septième classe".

Roger Didier assure que 31 enfants supplémentaires sont inscrits dans l'école à la rentrée, ce qui justifie selon lui le maintien de cette classe.

Adrien Citeau