BFM Auto

Travail de rêve ? Google veut vous payer à ne rien faire (ou presque)

Etre payé pour s'asseoir et observer dans une Google Car, c'est l'offre d'emploi proposée par Google dans l'Arizona.

Etre payé pour s'asseoir et observer dans une Google Car, c'est l'offre d'emploi proposée par Google dans l'Arizona. - Google

Google veut payer des personnes 20 dollars de l'heure (environ 17,60 euros) pour ... ne pas conduire ses voitures. Il s'agit de veiller, depuis l'intérieur, à la bonne tenue des Google Cars autonomes sur route, et au respect de la sécurité des passagers. Si l'on exclut le côté cobaye, cela peut s'apparenter à un "bon plan".

Cela va sans dire qu'être payé à conduire des voitures est un travail "en or", mais dans la quête du job de vos rêves Google vous emmène encore plus loin, puisque l'entreprise Californienne vous propose de prendre place derrière le volant d'une Google Car et de ne rien faire du tout.

Pour 20 dollars US de l'heure, vous pourrez donc officier en tant que "vehicle-safety specialist" ce qui équivaut à testeur de véhicule autonome. Histoire de ne pas trouver le temps long, sachez que les testeurs devront travailler par paire et qu'il faut visiblement un diplôme niveau Bac +2 pour tester une Google Car, ainsi qu'un casier judiciaire vierge ... et la capacité de taper au moins 40 mots/minute sur un clavier. 

Bac +2 minimum pour postuler

Les tests auront lieu à Chandler, dans la banlieue de Phoenix (Arizona), pour un travail tout ce qu'il y a de plus classique, au moins pour ce qui est des conditions: cinq jours par semaine, entre 6 et 8 heures par jour et des durées de contrat oscillant entre 12 et 24 mois. Tout ce qu'auront à faire les "spécialistes": prendre des notes, observer le comportement de la voiture autonome et éventuellement intervenir en cas d'imprévu ou d'erreur d'appréciation de l'intelligence artificielle. En clair en cas d'accident imminent. 

Un rôle de "beta testeur" fort utile pour Google, qui veut sûrement éviter le "couac" de février dernier, quand une Google Car s'était accrochée avec un bus. On ne vous garantit rien, mais si vous êtes intéressés par l'offre, rien ne vous empêche d'aller faire un tour sur l'annonce très sérieuse d'Alphabet Inc, la maison mère de Google.