BFM Business

Retour aux 90: combien ça va coûter aux départements

Combien va coûter le retour aux 90 km/h?

Combien va coûter le retour aux 90 km/h? - AFP

Une quinzaine de départements ont annoncé le retour de certains tronçons à 90km/h. Un retour qui se chiffre en dizaines, voire en centaine de milliers d’euros.

Exit les panneaux 80, bonjour les panneaux 90. Un peu de moins de vingt départements ont annoncé que la limitation de vitesse sur certaines routes départementales allait être relevée de 10km/h, à la suite de la promulgation de la Loi d’orientation des mobilités (LOM) le 26 décembre. Mais à quel coût?

Un panneau 250 euros pose comprise

"Un panneau neuf sorti d’usine vaut environ 80 euros, nous explique Julien Vick, délégué général du syndicat des équipements de la route (SER). Avec la pose, il faut compter entre 200 et 250 euros le panneau, en prenant en compte le coût de transport, la main d’oeuvre d’au moins deux personnes".

Les premières sommes énoncées vont de 50.000 euros dans les Deux-Sèvres à 500.000 euros au minimum en Seine-et-Marne, des montants qui apparaissent cohérents pour Julien Vick. Tout dépend en effet du maillage choisi par les départements, comme du nombre de kilomètres de routes concernés.

"En Bretagne, cette différence s’était déjà mesurée lors du passage à 80, poursuit le délégué général du SER. Un département n’avait posé que 3 nouveaux panneaux, quand le département voisin a du en installer 40".

Un panneau à 80 ne pourra pas toujours simplement être remplacé par un panneau à 90. Il faudra en effet signaler chaque vitesse sur chaque tronçon, en particulier aux interdictions. Par exemple, si une route à 80 croise une route à 90, cela donne plusieurs panneaux contre aucun quand tous les réseaux étaient à 80 (ou à 90 encore deux ans plus tôt). Il ne suffit pas non plus de ressortir les vieux panneaux ’90’.

"Un panneau a une durée de vie limitée, nous explique Julien Vick. Les parties rétro-réfléchissantes s’altèrent avec le temps. Selon la catégorie, un panneau a une durée de vie de 7 à 12 ans, et il ne doit pas être stocké n’importe comment. Il faudra peut-être re-fabriquer des panneaux ’90’".

Le chiffre de 11.000 panneaux '80' installés avait été avancé lors du changement de limitation de vitesse il y a deux ans. Le coût total avait alors été évalué par le ministère de l'Intérieur entre 6 et 12 millions d'euros dans tous les départements de France, sans entrer dans les détails. Plus de 400.000 kilomètres de route étaient alors concernées par la baisse de la vitesse à 80km/h. 

Des freins politiques

L'engagement financier ne semble cependant pas toujours le premier frein du retour aux 90. En Haute-Marne, le département l’évalue à 100.000 euros. Un chiffre "à relativiser par rapport aux 30 millions d’euros que nous investissons chaque année pour l’entretien des routes", confiait dans Ouest France en mai dernier Nicolas Lacroix, président du conseil départemental de Haute-Marne. Les élus semblent plutôt mettre en avant la pression de l’Etat pour temporiser l’assouplissement de la règle des 80km/h.

Pauline Ducamp