BFM Business

Reconfinement: le trafic divisé par deux aux heures de pointe sur les routes franciliennes ce lundi

La rue de Rivoli vide

La rue de Rivoli vide - Bertrand Guay

L'entrée en vigueur du confinement a entraîné une forte diminution des bouchons en Île-de-France. La circulation reste toutefois plus forte qu'à l'occasion du premier confinement.

Si le trafic était particulièrement dense les deux jours qui ont précédé l'entrée en vigueur du confinement en Île-de-France, il a chuté depuis, y compris aux heures de pointe. Ce lundi soir, Sytadin, site spécialisé évaluant le trafic en temps réel, recensait moins de 100 kilomètres de bouchons cumulés en Île-de-France, à 17h30. En temps normal, la moyenne se situe autour de 225 kilomètres à cette heure.

Avec le retour du confinement, le trafic a chuté en Île-de-France.
Avec le retour du confinement, le trafic a chuté en Île-de-France. © Sytadin

Dans la matinée déjà, le trafic observé en Île-de-France était bien moins important qu'à l'accoutumée. Aux alentours de 8h, les près de 300 kilomètres de ralentissements habituellement constatés avaient laissé place à quelque 150 kilomètres de bouchons.

Le trafic plus élevé que pendant le premier confinement

Le reste de la journée, le trafic s'est avéré particulièrement fluide ce lundi, le cumul de bouchons n'excédant les 25 kilomètres que peu avant ou peu après les heures de pointe.

Selon les données collectées par Tom-Tom, l'indice de congestion - autrement dit le taux de bouchons - était ce lundi matin de 30%, contre 140% au pire de la journée de jeudi dernier, jour précédant l'entrée en vigueur du confinement. Ces 30% représentent un total bien supérieur aux chiffres observés lors du premier confinement. Au mois de mars et d'avril, le taux de congestion en Île-de-France était évalué à 5-6%.

S'il est moins important, le trafic n'est donc pas nul aux premiers jours de ce second confinement. "Le trafic est toujours au rendez-vous aux heures de pointe, puisqu'il a diminué de seulement 13,2% en Ile-de-France le lundi 2/11 entre 7 et 9h", estime un autre spécialiste du trafic, Coyote.

Sur l'ensemble du territoire national, entre 6 et 13h ce lundi, le trafic n'avait baissé que de 14,1%, "preuve que globalement cette 2e vague de confinement permet à de plus nombreuses entreprises de continuer leurs activités", nous explique Coyote.

dossier :

Reconfinement

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions