BFM Auto

Paris: les voitures interdites devant Le Louvre au printemps?

Seuls les bus, taxis et vélo pourront continuer de circuler place du Carrousel.

Seuls les bus, taxis et vélo pourront continuer de circuler place du Carrousel. - Stéphane de Sakutin - AFP

La mairie de Paris travaille à l'interdiction de la circulation automobile devant la pyramide du Louvre, à l'exception des bus, taxis et vélos. Le maire du 1er arrondissement s'y oppose.

Les voitures n'auront peut-être plus l'autorisation de circuler devant le Carrousel et la pyramide du Louvre. La mairie de Paris souhaite interdire le trafic entre la rue de Rivoli et le quai François-Mitterrand par les "guichets du Louvre", ces grandes arches sous lesquelles passent aujourd'hui ces voitures.

"Nous avons prévu la fermeture à la circulation générale de ce barreau devant le musée du Louvre", a précisé sur Twitter Christophe Najdovski, maire-adjoint en charge des Transports.

Seule la circulation des bus, des taxis et des vélos serait maintenue, comme cela est déjà le cas en sens inverse. La municipalité table sur une mise en oeuvre de cette mesure au printemps. 

"Il n'y a plus qu'à interdire totalement la circulation"

Cette future fermeture à la circulation met en colère Jean-François Legaret, maire Les Républicains du 1er arrondissement.

"Si vous fermez les guichets du Louvre, il n'y a plus qu'à interdire totalement la circulation automobile dans le centre de Paris", estime-t-il sur BFM Paris. 

Alors que la municipalité vient d'essuyer un revers après l'annulation de la piétonisation des voies sur berge, l'élu de droite s'agace de ce projet sur lequel il assure ne pas avoir été concerté par la maire de Paris.

"On a l'impression que non seulement elle ne reconnaît pas la réalité mais qu'elle veut continuer à rester dans cette espèce de fuite en avant et de déni, tout cela évidemment sans la moindre notion de concertation et d'écoute", poursuit le maire du 1er arrondissement. 

En janvier 2017, Anne Hidalgo avait annoncé dans le JDD sa volonté de piétoniser partiellement la place du Carrousel et de créer une piste cyclable bidirectionnelle rue de Rivoli. Ces mesures, tout comme la fermeture aux voitures de la voie Georges Pompidou doivent permettre de "diviser par deux la place de la voiture" dans le coeur de Paris. 

Carole Blanchard avec BFM Paris