BFM Business

Paris: la circulation différenciée va devenir automatique en cas d'épisode de pollution

La mise en place de la circulation différenciée à Paris va devenir automatique, dès le dépassement des seuils de pollution, a annoncé ce lundi le ministre de l'Écologie François de Rugy. Seuls les véhicules Crit'Air 0 à 2 devraient pouvoir circuler.

Au prochain épisode de pollution en Ile-de-France, la circulation différenciée pourrait bien être appliquée dès le premier jour. Le ministre de l'Écologie a annoncé sur BFMTV et RMC ce lundi la mise en place prochaine de ce nouveau système.

"Il y a aura un déclenchement de la circulation différenciée beaucoup plus rapide. Dès que nous constaterons un jour où on atteint les seuils d'alerte, on déclenchera la circulation différenciée", a-t-il précisé. 

Jusqu'à présent, la circulation différenciée n'était déclenchée que sur décision de la préfecture de police après plusieurs jours consécutifs de dépassement de seuils. Un système critiqué par la mairie de Paris, qui réclamait le déclenchement automatique de la circulation différenciée. Anne Hidalgo a salué ce lundi une "annonce très positive de François de Rugy". 

Davantage de véhicules interdits de circuler

Le ministre de l'Ecologie a par ailleurs annoncé des mesures "beaucoup plus restrictives" en cas de circulation différenciée.

Selon Franceinfo, la nouveauté viendra de l'interdiction de circulation d'un plus grand nombre de véhicules. Seuls les véhicules portant les vignettes 0 à 2 devraient être autorisés à circuler, soit les essence immatriculées depuis le 1er janvier 2006, les diesel immatriculées depuis le 1er janvier 2011, ainsi que les voitures électriques, hybrides rechargeables et roulant au gaz.

Dans le système actuel, les véhicules Crit'Air classés 3 pouvaient aussi circuler, soit les essence depuis 1997, et les diesel depuis 2006. 

Carole Blanchard