BFM Auto

Toyota dévoile son SUV hybride et made in France, la Yaris Cross

La nouvelle Yaris Cross, déclinaison SUV de la citadine made in France de la marque japonaise.

La nouvelle Yaris Cross, déclinaison SUV de la citadine made in France de la marque japonaise. - Toyota

Pour se démarquer de ses (nombreux) concurrents, le constructeur japonais mise sur la motorisation hybride dont il est le pionnier et sur une production locale particulièrement dans l'air du temps.

C'était une présentation à l'origine destinée au salon de Genève, qui devait se tenir début mars. L'événement annulé en raison de l'épidémie de coronavirus, au même titre que de nombreux grands salons comme le Mondial de l'Auto de Paris, Toyota a donc patienté pour présenter son nouveau petit SUV made in France, un modèle particulièrement attendu. 

Un petit SUV hybride dans la gamme

Voici donc la "Yaris Cross", une déclinaison baroudeuse de la célèbre citadine de Toyota, fraîchement renouvelée et particulièrement populaire en France puisque produite à l'usine d'Onnaing, près de Valenciennes. Un site qui vient d'ailleurs de reprendre son activité après avoir suspendu sa production face au covid-19.

Comme la dernière Yaris, elle suit logiquement la modernisation du design au sein de la marque japonaise, en reprenant les codes d'une des catégories les plus populaires du moment, le petit SUV. Un format relativement compact, à 4,18 mètres de longueur, avec une position de conduite surélevée et des protections latérales en particulier pour le côté SUV.

Des petits airs de mini-RAV4 pour cette nouvelle Yaris Cross
Des petits airs de mini-RAV4 pour cette nouvelle Yaris Cross © Toyota

En plus de ce format plébiscité par le public, Toyota pourra aussi miser sur sa motorisation hybride, une technologie pionnière au sein de la marque japonaise, et sur sa production locale. Deux arguments forts dans une France de l'après-confinement, qui pourrait se montrer encore plus sensible sur ces questions.

Consommations et émissions limitées

Comme sur ces derniers modèles, les RAV4, Corolla, CH-R et Yaris, Toyota ne propose tout simplement plus que de l'hybride. Comme pour sa petite soeur, la Yaris Cross sera lancée avec un seul choix de motorisation, un bloc essence 1.5 litre, associé à système électrique. L'ensemble offre une puissance de 116 chevaux. 

Pour jouer sur ce côté SUV, Toyota permettra aux acquéreurs d'opter entre deux systèmes de transmission: traction (FWD, pour "Front Wheel Drive") ou transmission intégrale (AWD, pour "All Wheel Drive"). Si les valeurs exactes ne sont pas encore communiquées, la marque japonaise précise bien que ces deux versions conserveront un niveau de consommation, et donc d'émissions, raisonnable. Moins de 90 g/km de CO2 pour la Yaris Cross FWC, moins de 100 pour la AWD.

Un point important, en particulier en France où le malus démarre désormais à 95 g/km, et en Europe où le respect des normes permet d'éviter de lourdes amendes.

L'intérieur reprend celui de la nouvelle Yaris
L'intérieur reprend celui de la nouvelle Yaris © Toyota

Plus made in France que ses concurrents... français

Avec un lancement commercial prévu pour début 2021, cette Yaris Cross mettra aussi en avant sa production "made in France". On notera d'ailleurs que ses principaux concurrents dans l'Hexagone, même de marques françaises, ne peuvent pas revendiquer cette origine garantie. Ils sont désormais tous fabriqués en Espagne: le Peugeot 2008 de deuxième génération est assemblé à Vigo, le Citroën C3 Aircross à Saragosse et le Renault Captur à Valladolid. 

Julien Bonnet