BFM Business

Coronavirus: le Mondial de l’Automobile de Paris 2020 annulé

Mondial automobile de Paris 2018, la plus grande concession de France.

Mondial automobile de Paris 2018, la plus grande concession de France. - ERIC PIERMONT / AFP

Le salon automobile de Paris qui devait se tenir du 1er au 11 octobre prochains, Porte de Versailles, a été annulé ce lundi. Les organisateurs espèrent pouvoir maintenir des événements autour de l'automobile à cette période.

Le mondial de l’automobile à Paris est annulé, annonce ce lundi un communiqué de la Plateforme Automobile (PFA) qui regroupe les professionnels du secteur.

"Au regard de la gravité de la crise sanitaire sans précédent face à laquelle le secteur automobile, frappé de plein fouet par l’onde de choc économique, joue aujourd’hui sa survie, nous sommes contraints d’annoncer que nous ne serons pas en mesure de maintenir dans sa forme actuelle le Mondial de l’auto à la porte de Versailles pour son édition 2020", précise le communiqué signé par Luc Chatel, le président de la PFA.

Rebaptisé "Mondial Paris Motor Show", le salon devait ouvrir au public Porte de Versailles à Paris, du 1er au 11 octobre prochains, après les journées presse des 29 et 30 septembre. Une partie de l’événement pourrait tout de même être maintenue, précisent les organisateurs, aux mêmes dates.

"Les parties Movin’On, Smart City et événements hors-les murs ne sont pas, pour l’instant, remises en question", ajoute le communiqué.

A côté de la question sanitaire et des conditions de préparations très compliquées se pose, bien entendu aussi, la question économique. Les ventes des constructeurs ont fortement chuté en Europe depuis le mois de février, et plus encore en mars, avec le confinement de nombreuses grandes économies. Or, un salon automobile coûte très cher aux exposants, des stands aux personnels pour animer le show pendant près de deux semaines.

Il s'agit du quatrième grand salon automobile annulé cette année, après celle de Genève début mars, celle de Pékin (Chine) annoncée en janvier et celle de Détroit aux Etats-Unis annoncée en fin de semaine dernière. 

Pauline Ducamp