BFM Business

Supercars, super-tondeuse, voitures électriques et autonomes… le best-of du Festival of Speed de Goodwood

Nouveaux et anciens modèles se sont succédé  sur la piste lors de l'édition 2018 du Festival of Speed de Goodwood.

Nouveaux et anciens modèles se sont succédé sur la piste lors de l'édition 2018 du Festival of Speed de Goodwood. - DR

Des nouveaux modèles et des prototypes vus pour la première fois aux anciennes gloires de l'automobile, en passant par des exploits plus insolites, voici une rapide sélection de l'édition 2018 du Festival of speed de Goodwood (Angleterre) qui s'est achevé ce week-end.

Pendant que la France remportait sa deuxième Coupe du monde de football ce week-end, les Anglais se consolaient de leur défaite dans la "petite finale" avec l'un des rendez-vous les plus incontournables de la planète automobile: le Festival of speed de Goodwood, dans le sud de l'Angleterre. L'événement fêtait cette année ses 25 ans et il y avait du beau monde sur la célèbre course de côte qui rassemble des modèles d'hier, d'aujourd'hui et de demain. Voici une sélection de ce qu'il ne fallait pas manquer.

Les supercars

Une Dodge Viper de 900 ch - Il y a ceux qui cherchent à effectuer le plus rapidement possible le tracé de 1,16 mile (1,86 km), et ceux qui préfèrent jouer la carte du style, avec un maximum de dérapages et autres donuts. Il faut dire qu'avec cette version de la Dodge Viper équipée d'un V10 boosté à plus de 900 chevaux, il y a de quoi faire.

Supercar électrique, épisode 1 - La supercar électrique Nio EP9 a réalisé un temps record de 44,32 secondes lors d'une tentative où les pneus ont pourtant un peu goûté à la pelouse de Goodwood. Le tout accompagné de son sifflement caractéristique à la motorisation électrique.

Supercar électrique épisode 2 - Mais la vraie star de la catégorie électrique, c'était elle: la Volkswagen ID R, qui a récemment décroché le record absolu de la course de Pikes Peak avec au volant Romain Dumas. Le pilote français était bien présent et a pu battre le record que venait d'établir la Nio EP9, avec un temps de 43.86 secondes.

Les nouveautés

Nouvelle Toyota Supra - La nouvelle petite bombe de Toyota a fait une première apparition à Goodwood, encore recouverte de son camouflage. L'occasion tout de même d'entendre chanter le 6 cylindres d'origine BMW et qui devraient développer environ 340 chevaux. La nouvelle Supra est en effet développée conjointement avec la future Z4 de la marque bavaroise.

Nouvelle Polestar 1 - Le coupé hybride aux lignes très modernes de la nouvelle marque sportive de Volvo était présent. L'occasion de la voir rouler pour la première fois à l'occasion de cette course de côte de Goodwood.

Nissan GT-R50 by Italdesign - Nissan nous avait émerveillés avec les photos d'un exemplaire unique de sa GT-R conçu pour célébrer les 50 ans de ce modèle. C'est donc forcément un plaisir de la retrouver sur la piste de Goodwood. Surtout que la marque nippone a depuis précisé qu'elle pourrait d'ailleurs produire en quantité limitée ce modèle développé avec Italdesign. De quoi patienter avant la tant attendue prochaine génération de GT-R.

Les autonomes

Roborace - La voiture 100% autonome de compétition, qui ne laisse pas de place à un pilote humain mais simplement à des algorithmes, effectuait son baptême du feu à Goodwod. Et tout s'est très bien passé pour le prototype déjà vu par exemple à l'occasion d'un ePrix de Formule E avec une vidéo à 360° également mise en ligne par Roborace.

Mustang de 1965 autonome - Sacrilège pour les uns, exploit technologique pour les autres, la Mustang de 1965 transformée en voiture autonome par Siemens et une université britannique a eu un peu de mal à effectuer son parcours. La personne au volant a dû plusieurs fois intervenir sur le volant pour éviter de finir dans les ballots de paille qui font office de barrière de sécurité et on peut voir un ingénieur à bord sortir une antenne à la recherche d'un signal GPS.

Les insolites

La super-tondeuse de Honda - La tondeuse à gazon la plus rapide du monde, avec son moteur de 190 ch lui permettant d'atteindre 240 km/h, était bien à Goodwood. Elle n'a pas tondu la pelouse mais bien prouvé ses capacités sur le tracé de la course de côte. 

Aston Martin Cygnet V8 - La micro-citadine d'Aston Martin profite avec cet exemplaire unique d'un V8 de 435 chevaux Il fallait bien voir ce que cela donnait du côte de Goodwood.

Un Land Rover sur deux roues - Si vous aviez aimé ce tour de Nürburgring réalisé par un pilote à bord d'une Mini en équilibre sur deux roues, vous adorerez cet exploit réalisé dans la même discipline mais à bord d'un Range Rover Sport SVR. Il faut dire que la performance, réalisée après une première tentative infructueuse, est beaucoup plus rapide à visionner que le record établi sur le mythique circuit allemand, bien plus long que la course de côte britannique.

Ancienne et nouvelle Bullit - Ford a rendu un bel hommage au film Bullit, avec la Mustang d'origine et celle qu'il vient de ressortir. Un joli duo pour conclure en beauté ce best-of. Retrouvez également d'autres vidéos tournées à Goodwood sur le compte YouTube officiel de l'événement.

Julien Bonnet