BFM Auto

Cette micro-citadine abrite sous son capot un moteur de 435 chevaux

Une version unique de la micro-citadine d'Aston Martin.

Une version unique de la micro-citadine d'Aston Martin. - Top Gear BBC

Aston Martin a développé pour l’un de ses clients une version exclusive de sa Cygnet, une Toyota IQ retravaillée par la marque britannique et dotée maintenant d’un V8.

Mélanger côté pratique pour circuler en ville et plaisir des belles mécaniques, c’était certainement le souhait de ce client d’Aston Martin. La marque anglaise a réalisé une version très spéciale de sa micro-citadine Cygnet, dotée d’un V8 4,7 litres de 435 chevaux. Elle a été présentée ce week-end en Grande-Bretagne, lors du Festival of Speed de Goodwood. 

Transformation complète

Pour faire entrer le V8 de la Vantage S dans la petite voiture de seulement 3,01 mètres, Aston Martin l’a habillée d’un nouveau capot, d’un nouveau tunnel de transmission également pour envoyer la puissance aux roues arrières, ainsi qu’un nouveau système d’échappement. Les pneumatiques sont aussi passés de 16 à 19 pouces. Et la Cygnet dispose désormais de passage de roues en fibre de carbone. 

Le V8 de cette Cygnet développe 435 ch.
Le V8 de cette Cygnet développe 435 ch. © Top Gear BBC

Aston Martin a enfin dépouillé l’habitacle de la Cygnet, maintenant dotée d’une cage et de sièges de compétition. La marque britannique n’a pas manqué de souligner que cette Cygnet pourrait presque être certifiée par la FIA pour être alignée en compétition. Le patron d’Aston, Andy Palmer, aurait-il une idée derrière la tête? Ces modifications ont cependant alourdi la biplace, qui passe de 920kg, à 1375kg (soit 200kg de plus qu’une Alpine A110). Aston Martin n’a pas dévoilé l’identité de l’heureux acquéreur. 

A l'origine, une Toyota IQ de 98 chevaux

Cette version inédite replace les projecteurs sur ce modèle particulier de la marque anglaise. En 2011, Aston Martin a en effet mis au catalogue cette petite voiture, basée sur une Toyota IQ. La version de série n’est équipée que d’un moteur 4 cylindres 1,3 VVTi de 98 chevaux, mais avec une finition Aston, d’où un tarif exorbitant : entre 38 et 41.000 euros. De plus, seuls les propriétaires d’une première Aston Martin peuvent commander la Cygnet. Sa production s’arrête en 2013, avec environ 300 exemplaires produits, contre plusieurs milliers anticipés chaque année. 

Pauline Ducamp, avec Top Gear